close

magazine

PLAYBOY REVIENT EN KIOSQUE TOTALEMENT RHABILLÉ

playboy
Après le magazine Lui, Playboy fait son retour en kiosque dès le 9 décembre dans une version bien plus sage.

Le drame s’est déroulé il y 5 ans exactement en 2011. Playboy, le plus célèbre des magazines de charme, disparaissait des rayons des kiosquiers français alors qu’il était présent dans notre hexagone depuis 1971. Plus fort qu’un tsunami culturel, l’affaire avait fait grand bruit ! Ce magazine fondé en 1953 par le fantasque Hugh Hefner était devenu un rendez-vous incontournable. Si vous souhaitiez voir de jolies filles et parfois des stars complètement dénudées sous l’œil de célèbres photographes, alors ce mythique magazine était le support idéal. Pas moins de 690 playmates du mois ont accepté de poser dans ce magazine, symbole d’une génération libérée qui cherchait sans cesse à repousser les tabous.

C’est sous l’égide de Guillaume Fédou, un journaliste-musicien et Raphaël Turcat « un ex du magazine Technikart», que ce magazine trimestriel revient le 9 décembre en adoptant une ligne éditoriale aux antipodes de ses fondamentaux. Cette nouvelle version, vendue au prix de 6,90 €, est très sage, quid de la femme nue en « Une » ? Playboy a fini par lâcher prise et abandonner les photos de femmes nues.

L’objectif économique de ce nouveau « masculin qui parle aux femmes », est d’atteindre 120 000 ventes en France.

Souhaitons bonne chance au plus célèbre « des petits lapins aux nœuds papillon ».

lire la suite

Le magazine Playboy dit stop au nu !

PB_CHAMPAGNE-AND-C_2790609k-372×456
Révolution de palais dans le plus mythique des magazines … Lancé en 1953, Playboy a annoncé que, face à la concurrence des sites porno, le mensuel supprimerait en 2016 la publication de photos de femmes nues à l’intérieur de ses pages.

A partir de mars 2016, il n’y aura plus de photos de femmes nues dans le célèbre magazine Playboy, c’est le projet du directeur général du magazine, Scott Flanders. Cette décision a été prise en accord avec le fondateur Hugh Hefner, aujourd’hui âgé de 89 ans.

Ce changement radical découle du postulat que l’on peut trouver sur le web « tout le sexe qu’on veut » en un clic d’après Scott Flanders ! Et surtout, pour ceux qui s’en souviennent, le mensuel qui avait été lancé avec Marilyn Monroe en couverture a connu une chute vertigineuse des ventes culminant à 5,6 millions d’exemplaires en 1975, vous avez bien lu, pour atteindre aujourd’hui un petit 800 000.

« Le magazine continuera cependant à publier des photos de femmes dans des poses provocantes. Simplement, elles ne seront plus nues » a révélé le directeur de Playboy au New York Times. Tout un art ! Le magazine, qui avait été le premier à briser le tabou et à publier des photos de femmes nues, espère aussi, en les supprimant, être autorisé à diffuser une partie de son contenu sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter et Instagram.

darine-stern

Les plus assidus se souviennent sûrement, qu’en 2014, déjà, le plus célèbre des lapins avait ôté les photos de femmes dénudées  de son site internet, ce qui a permis de multiplier son audience par quatre pour atteindre 16 millions et de voir l’âge de ses visiteurs passer de 47 à 30 ans… C’est à n’y plus rien comprendre !

K—M

Mais Playboy, ce n’est pas que des « nanas à poil », car de grandes figures du 20ème siècle ont accordé des interviews à ce support papier comme Martin Luther King, Malcom X, Jimmy Carter et tant d’autres encore. Parmi les femmes les plus célèbres qui ont accepté de poser pour Playboy, on peut citer Marilyn Monroe, Kate Moss, Kim Basinger ou Sharon Stone.

Entre nous, Playboy sans femme nue, c’est un peu comme un avion sans aile ! Vous ne croyez pas ?

lire la suite