close

Luftwaffe

Pour les fans d'aéronautique, vente le 2 mars, à l'Hôtel Dassault.

Rene_mouchotte_jack_charles-411×456

Vente de photographies d’époques et contemporaines, de maquettes et de pièces détachées aéronautiques. Plus de 300 lots seront proposés au public le 2 mars 2015, à la maison Artcurial abritée dans l’Hôtel Dassault Rond-Point des Champs-Élysées à Paris.

On peut d’ors et déjà admirer sur place une maquette au 1/1 d’un des plus emblématique avion de chasse de tous les temps : le Spitfire.

L’histoire avec un grand H retiendra que c’est aux commandes de cet avion (et aussi de Hurricanes) que de jeunes pilotes anglais, polonais, canadiens, français, américains et d’autres nations du monde entier ayant rejoint la Royal Air Force (RAF), s’opposeront avec succès durant l’été 1940 à la tentative de la Luftwaffe d’anéantir les forces aériennes anglaises. Les Allemands échoueront donc, et ce sera la première défaite du III ième Reich.

Rene_mouchotte_jack_charles
A gauche serrant la main du pilote anglais Jack Charles, le Commandant Mouchotte, le premier français à commander un groupe de chasse britannique et qui trouvera la mort au combat aux commandes d’un Spitfite le 27/08/1943.

Pour l’anecdote, citons Adolph Galland As de la chasse allemande aux 104 victoires homologuées, qui au moment de la bataille d’Angleterre est le commandant du 3e groupe  Jagdgeschwader 26 à qui Herman Goering demandait ce qu’il pouvait faire pour aider ses pilotes à gagner leurs combats contre les Britanniques pendant la bataille d’Angleterre, répondit : « Monsieur le Maréchal, donnez-nous des Spitfire »

p clostermannRoyal_Air_Force-_2nd_Tactical_Air_Force,_1943-1945._CL552
Assis sur la capot, avec son revolver à la ceinture, Pierre Clostermann le plus grand As français de la seconde guerre mondiale avec 33 victoires homologuées dont 7 sur Spitfire. Son ouvrage « le Grand Cirque » est une référence mondialement reconnue sur l’épopée de la RAF au cours de cette guerre.

Outre cette maquette proposée à la vente, qui porte les couleurs et le blason du pilote français Jean Dabos, seront proposés aux amateurs d’aéronautique des photographies d’époques et contemporaines, des objets de compagnies aériennes (100 à 150 euros le service de couverts en inox « Guy Degrenne » pour Air France), en passant par des pièces détachées d’avions, des maquettes et autres instruments de bord.

Parmi les lots phares, un majestueux bureau dessiné à partir d’un winglet de Boeing 737-800 par les ateliers Flown (estimation entre 7000 et 10.000 euros).

Les souvenirs de l’aviation sont moins courant que ceux des voitures et des motos anciennes, profitez en !

lire la suite