close

film

11ème édition de Vincennes en anciennes

Vincennes
Les passionnés de belles autos anciennes ne manqueront pour rien au monde la 11ème édition de Vincennes en anciennes. Comme chaque année celle-ci nous réserve son lot de belles surprises.

Le 22 juillet 2018 l’esplanade du château de Vincennes sera une nouvelle fois le point de départ de la traversée de Paris en Ancienne.  Pour cette 11ème édition  pas moins de 700 engins anciens (autos, motos, vélos, tracteurs, bus, utilitaires légers) déambuleront sur un parcours parisien, encore tenu secret, pour atteindre le célèbre observatoire de Meudon.

Pour cette version estivale les organisateurs ont prévu de rendre un hommage au film La traversée de Paris, la nouvelle de Marcel Aymé́ portée à l’écran par Claude Autant-Lara. Afin de rafraichir la mémoire de certains, La traversée de Paris relate l’histoire, sous l’Occupation, de Martin (Bourvil), brave homme qui doit convoyer à l’autre bout de Paris quatre valises pleines de porc. Il fait appel à un inconnu, Grandgil (Jean Gabin) pour l’aider. Mais celui-ci se révèle vite incontrôlable et le trajet périlleux. Au terme de leur périple, Martin découvrira que Grandgil est un peintre connu qui s’est offert le luxe d’une petite aventure. Une traversée homérique où la rue Poliveau (5ème) deviendra vraisemblablement encore plus célèbre grâce au film.

Gageons que les organisateurs ont été inspirés des lieux évoqués dans le film et que l’incontournable rue Poliveau se trouve elle aussi sur le parcours. Seuls les inscrits auront la primeur de l’itinéraire au moment du départ mais quelques étapes-clés sont toutefois révélées pour que le public, toujours nombreux, puisse admirer le passage des véhicules : quai Saint-Bernard, Pont de Sully, Ile Saint-Louis et quai d’Anjou.

 Austin_Healey

Notez que l’Amicale Police Patrimoine se lèvera très tôt elle aussi pour participer avec des véhicules de police d’époque : 4CV, Dauphine Pie, Simca 1100, DS 19, Renault 12 Break Police restaurées. Quelques « Hirondelle » (vélos utilises par les brigades cyclistes de la police qui patrouillaient dans Paris) seront également de la fête.

Cette nouvelle édition ne manquera pas dedéposer à coup sûr des traces dans notre mémoire de doux passionnées. Si vous voulez rester jeune, Vincennes en Anciennes est probablement le meilleur bain de jouvence de cet été.

Toutes les infos pratiques et programme complet sur cet événement majeur de l’automobile ancienne sont recueillir sur www.vincennesenanciennes.com

4cv

lire la suite

Brigitte Bardot esquissée par l’artiste Manara

BB_2
Inspiré par Brigitte Bardot, l’artiste Manara a réalisé une série de 25 aquarelles inédites qui seront mises en vente aux enchères à Paris et Bruxelles

Et dieu créa la femme, c’est Roger Vadim qui l’insinue dans ce film où on retrouve une  Brigitte Bardot sulfureuse faisant chavirer les cœurs dans le port de Saint-Tropez. Après ce film, plus rien ne sera comme avant ! Avec ce film, Bardot devient à la fois un mythe, un sex-symbol mondial des années 1960 et une star des médias. Depuis, l’histoire on la connaît, on ne va pas la refaire. Mais de temps en temps, on entend parler du mythe Bardot et aujourd’hui, elle fait l’actualité grâce à l’art et aux pinceaux de l’Italien Milo Manara, maître de la bande dessinée érotique.

Celui qui a travaillé avec Hugo Pratt ou Fédérico Fellini a été très inspiré par celle qui est l’emblème de l’émancipation des femmes. L’artiste italien a réalisé une série de 25 aquarelles qui seront mises en vente aux enchères à Paris et Bruxelles.

BB_3

Le coup de pinceau du peintre vénitien et sa précision ont su gracieusement esquisser les courbes sensuelles de notre icône. La légende des années 50/60 prend la pose, assise, debout, à genoux, légèrement vêtue ou dans le plus simple appareil avec comme unique vêtement un bracelet au poignet. On la retrouve également accompagnée d’un léopard, assise sur un fauteuil « Emmanuelle » … tout un symbole. Parfois sensuelle, boudeuse, naïve et sauvage, cette beauté est fatale et libre.

Notre déesse a signé et validé chaque dessin d’une marguerite accompagné des mots suivants : cette marguerite à 7 pétales je la dessine pour dire je t’aime discrètement à ceux qui la reçoivent c’est joli » Brigitte Bardot 2016.

Milo Manara ne tarit pas d’éloges : « Elle possède une beauté très originale. Dans son visage, j’ai trouvé des détails très particuliers ». Ils lui ont d’ailleurs valu des mésaventures dont il est le premier à rire. « J’ai découvert qu’elle était très difficile à dessiner », s’amuse-t-il.

Et d’ajouter : « Mes premiers essais n’étaient pas ressemblants et, comme j’utilisais l’aquarelle, je ne pouvais pas corriger ! Pour trouver le vrai esprit Bardot, j’ai été obligé de recommencer plusieurs fois certaines peintures. Oui, ça a été plus long que ce que j’avais imaginé… mais cette difficulté m’a rendu joyeux, j’ai beaucoup aimé la dessiner ! »

BB_1

La rencontre entre ces deux monstres sacrés a donné naissance au meilleur : 25 visions du mythe, interprétées par un des grands dessinateurs érotiques de notre époque fasciné par l’incarnation universelle de la féminité absolue.

Les œuvres seront toutes visibles lors des expositions ci-dessous :

Les 3, 4 et 5 juin 2016 Hôtel de Paris 1, traverse de la Gendarmerie – 83990 Saint-Tropez

Les 7 et 8 juin 2016 Salons Claude Robert 5, avenue d’Eylau – 75116 Paris

les 10 et 11 juin 2016 Forum du Grand Sablon Bodenbroek 10 – 1 000 Bruxelles (Belgique)

La vente aux enchères intitulée « Et Milo créa Bardot… » aura lieu :

Dimanche 12 juin 2016 à 14 heures en duplex à Paris (Salle V V – Drouot) et à Bruxelles (Forum).

Renseignements : 01 47 27 95 34

lire la suite
1 2 3 5
Page 1 sur 5