close

Bmw

Grand Prix de Formule E de Paris sans borne électrique !

C’est le grand jour,  un D-day pour notre capitale. Paris accueille une course automobile internationale : la Formule E, un championnat 100 % électrique. Il marquera le retour en France d’un « Grand Prix » pour la première fois depuis 2008.

On en a rêvé ! Depuis la nuit des temps, on souhaitait une course automobile dans notre ville lumière, une des plus belles capitales du monde. Mais combien de fois ce rêve fou a-t-il été mis aux oubliettes ? Combien de fois ce projet fou est-il revenu sur la table ? Pour rappel, plus aucun grand prix ne s’est déroulé dans la capitale depuis 1951 !

Enfin, il est prêt et c’est aujourd’hui ! Au cœur de l’un des plus beaux arrondissements de Paris (le VIIe), le tracé, l’un des plus exigeants de cette saison, se situera aux Invalides : un circuit de 1,92 km et comportant 14 virages. La ligne de départ sera installée sous les arbres du boulevard des Invalides avant d’emprunter l’avenue de Tourville, la place Vauban, le boulevard de la Tour-Maubourg et l’avenue de Grenelle. Les stands seront disposés, quant à eux, sur la place des Invalides où un village accessible gratuitement sera ouvert.

GP_PARIS_E

Attention tout de même de ne pas pousser mémé dans les orties. En guise de course automobile, si les voitures s’apparentent à une Formule 1, elles seront toutes équipées d’un moteur électrique naturellement plus écologique que ceux utilisés chez leurs grandes sœurs. Car nous parlons bien de Formule E, l’homologue électrique de la Formule 1. Paris accueille une course automobile internationale pour un championnat 100 % électrique. Génial !  La septième manche du championnat du monde de Formule E.

Les voitures, des monoplaces pouvant atteindre la vitesse de 210 km/h, sont toutes équipées d’un châssis identique comparable à celui d’une Formule Renault et le moteur électrique peut développer 225 cv (en course) à 300 cv (en qualifications). Rien de comparable aux 800 cv d’une Ferrari en F1. Pendant chaque course, le pilote dispose de deux voitures ; au cours de l’épreuve, il doit rentrer aux stands pour changer de véhicule. Les organisateurs espèrent que les Formule E seront bientôt capables d’effectuer l’ensemble de la course (qui dure en moyenne 45 minutes) sans faire d’arrêt.

Et le bruit et le son de cette voiture de course…80 db, là aussi, rien de comparable à une F1. La mélodie et le rugissement laissent place à un sifflement aigu qui peut paraître étrange aux aficionados de F1. Les engins dépassent de 10dB le bruit d’une voiture à essence.

Les sponsors : on y retrouve Michelin pour les pneumatiques de l’ensemble des monoplaces, BMW qui fournit les voitures de sécurité ou encore la maison de champagne Mumm pour arroser la victoire.

La Formule E fait le tour du monde d’octobre à juillet en onze étapes : Pékin, Putrajaya (Malaisie), Punta del Este (Uruguay), Buenos Aires, Mexico, Long Beach (Etats-Unis), Paris, Berlin, Moscou et Londres (deux fois).

Enfin, côté diffusion, Canal + Sport assurera la retransmission des essais de 10h30 à 13h10, avant que Canal + ne prenne le relais à 15h pour un départ à 16h04 précises !

lire la suite
1 2
Page 2 sur 2