close

IRON BIKERS : la fête des motos de caractère

Iron

Ces 28 et 29 avril 2018, c’est Iron Bikers sur le circuit Carole. Ce sera la fête des motos de caractère, avec énormément de belles motos et de choses à voir. Mais aussi à faire, puisque plusieurs marques vous permettront d’essayer leurs derniers modèles. Et, cerise sur le gâteau, une tombola gratuite fera gagner le prêt gratuit d’une Abarth pour un week-end, par le concessionnaire Motor Village de Paris 19 eme !

Juste pour vous faire patienter et même un peu languir, on notera la présence de la marque BMW avec sa gamme Héritage composée de cinq modèles qui sont dérivés de l’emblématique  Nine T. Elles seront accompagnées d’une sixième invitée surprise, l’incroyable K1600 Grand America et son moteur 6 cylindres !

Soyez certain que d’autres constructeurs seront à l’appel, mais pour le découvrir il ne vous reste plus qu’à se déplacer ce we au Carole.

Durant ce week-end au circuit Carole se disputera le « défi Sultans of Sprint ». Comment ça vous ne connaissez pas encore les fameux Sultans of Sprint, cette série de dragsters foudingues sur base d’anciens bicylindres sublimes ? Les Sultans of Sprint seront là pour présenter la saison 2018 qui se dispute dans toute l’Europe. Pour faire les beaux mais pas que… Ils prendront la piste en deux temps : le samedi midi pour leurs essais libres. Le dimanche midi pour un défi 200 mètres départ arrêté contre des motos… de série !

Le tarif du billet d’entrée sera à 15 euros sur place (gratuit pour les enfants de moins de 16 ans). Mais on peut le payer seulement 10 euros en le réservant sur le site www.ironbikers.fr où vous pourrez obtenir toutes les infos.

Tags : BmwmotoVintage
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse