close

L’Eurofestival Harley-Davidson

Affiche Eurofestival Harley-Davidson 2017-page-001
C’est fait, enfin on connait les dates de l’Eurofestival. La réunion esprit 100% Harley.

L’Eurofestival Harley-Davidson qui ouvrira ses portes durant un long we au mois de mai à Grimaud – 11 au 14 mai précisément – est une concentration, où la passion pour le monde du deux roues, notamment pour la marque légendaire Harley-Davidson, devient pendant ces quelques jours la grande messe européenne des motards s’identifiant fortement au « modèle » américain.

Sa situation unique dans un magnifique camping exposé au bord de la méditerranée et accolée à la ville de Saint Tropez -l’une des villes les plus emblématique du paysage français- devient pendant ces 3 jours « the place to be » pour tous motards biberonnés au milk US où pour d’autres au Bourbon. Mais entendons-nous bien, un Eurofestival est également un voyage où la plupart d’entre nous sont marqués au fer rouge, indélébile pour certains, incroyable pour d’autres, cette grande obédience où réellement le mot Europe a vraisemblablement un sens. Ils arrivent sur leurs engins, pour le plus grand nombre, des 4 coins de notre continent, du nord, du sud, de l’est et de l’ouest n’hésitant pas à franchir les Alpes, les Pyrénées ou le Channel. Les plus téméraires, et ils sont nombreux, s’offrent à cette occasion « the voyage » presqu’une odyssée, celui d’un fragment de vie, celui qu’on racontera plus tard lorsqu’ils auront digéré 4 jours rock ou on the rock, 4 jours de folie, 4 jours de son, 4 jours d’échanges, 4 jours de rencontre improbables…

Ce rendez-vous estampillé esprit 100% Harley est devenu un rituel où plus de 10 000 visiteurs/motards vont découvrir et se découvrir. Le défilé permanent des motos «  de vrais monuments artistiques » dans la ville de Grimaud et ses environs en fait un rallye exceptionnel. Mais le plus surprenant, je vous l’assure, c’est dans le camping que ça se déroule. Imaginez une guirlande sans fin d’engins circulant, paradant H24 dans les allées de cet enclos sudiste bordé de son mélange habituel de commerçants, exposants, accessoiristes, restaurants et bars. Bienvenu dans le monde réel, celui d’Harley-Davidson où une ambiance bon-enfant vous berce également au son de certains riffs lorsque la lune décide d’envoyer le soleil se coucher, le son des guitares effacent le temps d’un concert celui des motos… Je pourrais continuer longtemps à vous narrer les bienfaits d’une telle réunion mais le communiqué de presse m’empresse de vous exposer les grands rendez-vous qui sont prévus pour ces 3 jours.

Coté moto, le Custom Show avec les créations les plus originales des passionnés de la marque animera le vendredi le village de Grimaud réunissant les plus belles créations européennes ou la parade du samedi sur les routes de la French Riviera et dans les rues de St Tropez au grondement des milliers de VTwins, constituent les moments forts de ce rendez-vous annuel.

Le village Harley-Davidson déclinera son univers avec la présence des concessions Harley-Davidson Massilia (Marseille-13) et S-One (Ballainvilliers-91) ainsi que trois concessionnaires italiens. Les festivaliers pourront à cette occasion rencontrer tous les professionnels, concessionnaires, préparateurs et revendeurs. Notez qu’un espace de démonstration sera installé sur le parking de Port Grimaud où les visiteurs pourront venir essayer les derniers modèles de la gamme 2017.

Coté musique :comme toujours, la scène principale dominera le bord de mer, avec un programme musical qui fera danser les festivaliers chaque soir. Les plus grands artistes de Rock viendront s’y produire pour participer à ce rassemblement d’hédonistes. Point d’orgue de ce programme musical,  la présence du groupe The Pretenders avec la légendaire Chrissie Hynde. Rien que ça !

Il serait temps et pertinent d’inscrire sur son agenda du 11 au 14 mai : Eurofestival Harley-Davidson Grimaud/Saint-Tropez.

 

Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse