close

« Sport & cinéma » une oeuvre majeure pour les inconditionnels du cinéma et du sport

soprt
« Sport & Cinéma » est l’incontournable du cinéma et du sport sur plus de 400 pages. Il témoigne à travers de magnifiques photos et d’interviews le traitement du sport au cinéma. C’est un travail de plus de deux ans d’écriture et de recherches iconographiques.

Le sport et le cinéma ont-ils fait bon ménage ? C’est probablement la question que se pose le superbe ouvrage « Sport & Cinéma » de Gérard et Julien Camy. Mais avant de se poser la question et si ce livre a également l’ ambition de recenser le sport au cinéma, il revient surtout sur ces instants magiques, tragiques, comiques et iconiques que seul le sport peut nous faire vivre ou revivre sur la pellicule.

Imaginez un bottin de 460 pages qui illustrent la popularité d’un sport au cinéma. On dénombre à travers « Sport & Cinéma » pas moins de 1200 films couvrants 60 disciplines sportives. Si ce support fait la part belle aux photos inédites et extraordinaires, il réserve également une belle surface aux interviews. Pas moins de 80 viennent éclairer et témoigner des relations parfois singulièrement étroite entre l’univers de l’écran et celui des stades et des rings.

Ce livre, qui répertorie le bon et le moins bon de ce cinéma, est un magnifique ouvrage qui nous transbahute dans des univers auxquels on n’aurait pas imaginés. Avant d’ouvrir cet ouvrage et de feuilleter ses pages, amusez-vous quelques secondes à recenser des films qui ont eu pour trame le sport. Si certains se souviendront de Robert De Niro en Jake LaMotta, d’Harold Lloyd jouant au football américain ou Buster Keaton en golfeur dans Malec, pour ma part je n’oublierai jamais Patrick Dewaëre dans « Coup de Tête » de Jean Jacques Annaud.

Sport et Cinéma, de Julien et Gérard Camy – 460 pages – Editions du Bailli de Suffren – 59 euros

Tags : cinémaGérard CamyJulien CamyLIVRESPORTSport & cinéma
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse