close

Rolls-Royce et le rock’n roll ensemble pour la bonne cause

the-whos-roger-daltrey-helps-rolls-royce-design-two-unique-wraith-models-113797-7
Des stars issues du rock’n roll donnent un « coup de main » à la plus prestigieuse des marques automobiles pour la bonne cause.

Rolls-Royce est heureuse d’annoncer une série de collaborations qu’on peut qualifier d’exceptionnelles avec certains des noms les plus vénérés de la musique britannique. C’est bien au rock’n roll que cette marque ultra luxueuse s’adresse. Et c’est le leader légendaire des Who, Roger Daltrey qui ouvre le bal. Au total, pas moins de 9 modèles Wraith seront « revus » par des stars de la musique par encore choisies. On sait d’ores et déjà que deux modèles seront dédiés au chanteur des Who Roger Daltrey.

Concrètement que fait Daltrey avec le constructeur de Greenwood ? Le chanteur de « My Generation » apporte un certain nombre de touches stylistiques sur le célèbre modèle Wraith de la marque anglaise. La première des voitures sera marquée du sceau de son propre héritage musical, avec des pièces d’iconographie élégamment exprimées de l’histoire de Who, y compris le fameux logo «bullseye» du groupe et une représentation gravée au laser du célèbre microphone de Daltrey sur les portes. Pour la deuxième voiture, Daltrey a travaillé avec l’artiste Mike McInnerney, qui travaillera en étroite collaboration avec les artisans du centre de finition de la marque afin de créer une extraordinaire expression de la conception emblématique de la pochette de l’album « Tommy ». On peut imaginer un modèle de collection hors pair ! Celle-ci sera la dernière des 9 voitures produites et sera l’objet d’une vente aux enchères particulière qui se déroulera en avril 2017 pour le Teenage Cancer Trust.

Le dernier mot revient à Roger Daltrey : « Je suis extrêmement excité à l’idée de recueillir des fonds pour le Teenage Cancer Trust»

Tags : Mike McInnerneyrock’n rollRoger DaltreyRolls-RoyceWraith
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse