close
bobdylan

Des célèbres manuscrits de Bob Dylan, mais également d’Eric Clapton, sont passés sous le marteau de la maison de ventes aux enchères Sotheby’s à New-York.

Décidément, Robert Zimmerman finit l’année en trombe. Notre cher « nobélisé » Bob Dylan émet également des échos là ou on ne l’attend pas.

Pas plus tard que cette semaine, le manuscrit autographié de la chanson Blowin’ in the wind sur lequel le songwriter avait couché les paroles de la célèbre chanson a été vendu aux enchères. Cette Protest Song, véritable hymne pour toute une génération, a été vendue chez Sotheby’s à New York pour 324.500 $. Les paroles de la chanson apparaissent sur une page écrite au crayon, signée et datée 1962 par Bob Dylan. Estimée aux alentours des 300 000 $, le manuscrit faisait partie de la collection appartenant à Eve McKenzie qui a vécu avec Dylan entre 1961 et 1962. Durant cette vente intitulée  A Rock & Roll Anthology : From Folk to Fury, de nouveaux propriétaires ont réussi à s’approprier d’autres accessoires de légende ayant appartenu à John Lennon, aux Sex Pistols, à Led Zeppelin et à Eric Clapton.

blowin-the-wind

Tags : Blowin’ in the windbob dylanEric ClaptonEve McKenzieJohn LennonLed ZeppelinRock & Roll Anthology: From Folk to Fury
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse