close
i-1
Jamais le vélo n’aura autant envoûté les designers, les stylistes en herbe et tutti quanti. Il existe une fascination autour de ce genre de locomotion qui libère tout exercice de style et ouvre des horizons qui pourraient en surprendre plus d’un ! Le cas Noording Édition en est une preuve toute dessinée et musicale.

Les amateurs de vélo et de musique devraient être comblés par la dernière création du slovène Gregor Fras de Noordung. Sa dernière création sur deux roues conçue à la main est une véritable lame aérodynamique. Parfaitement équilibré autour d’un cadre en fibre de carbone, ce vélo baptisé Angel Édition a la particularité de pouvoir sangler sur le cadre une batterie portable et un système magnétique accompagnés de haut-parleurs pour écouter pleinement ses musiques favorites. Gregor Fras de Noordung est parti du constat suivant « J’aime faire du vélo et j’aime encore plus écouter de la musique. Mais je n’ai jamais été à l’aise avec des écouteurs sur un vélo, je trouve ça trop dangereux. Il est primordial pour moi d’entendre les bruits des autres véhicules. J’ai donc réfléchi à une alternative et en suis arrivé à cette idée d’un système de diffusion du son fixé sur le haut du cadre, combiné avec un moteur électrique. J’imagine une sorte de rencontre entre Tesla et Dr. Dre !

i-3

Cette œuvre «électrique» de 15,6 kg brille par une autonomie allant jusqu’à 30 kilomètres et l’idéal pour le côté musical serait d’emprunter les petites routes, afin d’éviter les nuisances des grands axes pour écouter durant une centaines d’heures ses chansons à tue-tête depuis son téléphone et un chargeur intégré pour les appareils électroniques (branchement USB).

i-2

Si vous souhaitez pédaler sans effort et en musique, sachez que Noordung a prévu seulement 15 exemplaires de son Angel Édition au prix de… 8000 euros !

i

Tags : Angel ÉditionGregor Fras de NoordungmusiqueNoordungTeslavélo
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse