close
harleythe-davidsons
La série Harley and the Davidsons retrace le parcours d’une des plus célèbres marques de moto au monde.

Ne manquez pas dès ce soir la nouvelle série inédite qui retrace la folle épopée de la marque Harley-Davidson. Diffusée sur la chaîne Discovery Channel, la série « Harley and the Davidsons » s’inspire largement de l’histoire vraie de la mythique marque de Milwaukee.

Les trois épisodes de cette série inédite reviennent sur la naissance de cette moto à une époque de bouleversement social et technologique. Walter, Arthur et Bill ont risqué jusqu’à leurs derniers sous pour lancer leur entreprise. Même quand ils ont dû affronter des difficultés personnelles, la moto restait le lien qui les unissait dans la poursuite de leur rêve.

L’histoire, on croit la connaître mais je doute que nous connaissions toutes les petites histoires qui ont créé la grande histoire. Que dis-je, l’immense histoire ! Nom ô combien légendaire, peu de marques peuvent s’enorgueillir d’être aussi mythique et encore sur ses deux roues. Harley-Davidson aura toujours un temps d’avance et son marketing est un vrai cas d’école que bon nombre d’entreprises devraient s’inspirer.

capture-decran-2016-11-17-a-20-44-23

Qu’attendons-nous de cette série diffusée en 3 épisodes de 120 minutes (du jeudi 17 novembre au jeudi 1er décembre) ? Du spectacle, des courses de motos, une reconstitution honnête d’une époque bénie des dieux et de vrais dialogues de motards. Si tous ces ingrédients sont réunis, alors on ne devrait pas s’ennuyer !

Notez la présence au casting de deux têtes connues de la série Game of Thrones : Michiel Huisman et Robert Aramayo.

Désolé de vous laisser sur le carreau, mais j’entends un son qui m’indique que la série télévisée« Harley and the Davidsons » démarre.

Tags : Discovery ChannelGame of ThronesHarley and the DavidsonsHARLEY DAVIDSONMichiel HuismanmotoRobert Aramayo.série
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse