close
cruyff-1
Hors de question de passer sous silence la sortie de “Johan Cruyff, mémoires”. Sorti depuis début octobre, ce livre nous apprend beaucoup sur l’extraordinaire parcours de celui qu’on appelait également le « Prince d’Amsterdam ». Surtout si c’est lui qui l’écrit !

Johan Cruyff, le Mozart du football, nous a quitté le 24 mars dernier à la suite d’une longue maladie. Depuis le 6 octobre, les librairies disposent en rayon de  “Johan Cruyff, mémoires », autobiographie qui relate sa vie, sa carrière et son œuvre. Si le musicien jongle avec les notes pour écrire sa partition, le hollandais volant jongle avec les ballons comme un virtuose. Véritable chef d’orchestre, ses symphonies résonnent encore dans les écoles de football.

Ce livre, dont la première page toute en orange nous renvoie à ses origines hollandaises, nous éclaire « step by step » sur ce qui le lie historiquement avec le football à Amsterdam : enfance, succès phénoménaux avec le club et discorde. Ensuite, viendra son aventure espagnole ou plutôt catalane avec le barça. C’est bien à Barcelone que cette icône mettra ses idées en place en tant que joueur puis comme entraineur. Cruyff évoque dans un des chapitres la coupe du monde 1974 qui se déroula en Allemagne, celle qu’il n’aurait jamais du perdre tant les Pays Bas ont survolé la compétition de la tête et des épaules. Probablement qu’ils avaient déjà perdu la « tête » la veille de la finale… Une finale dont on retiendra uniquement le nom du perdant. C’est de l’art uniquement de l’art.

johan-cruyff-memoires

Ce livre ne fait pas l’impasse sur ses rencontres importantes dans sa vie de footballeur comme Henk Angel, Jany Van Der Veen, Rinus Michel, Carles Rexach ou Josep Lluís Núñez.

Et puis il y a l’homme, sa famille tout d’abord, ensuite celui qui fume plus d’un paquet de cigarettes par jour, celui qui s’engagera pour la cause catalane et à travers la fondation Cruyff pour celle du bien-être mental et physique des enfants et des jeunes. Si un grand nombre de footballeurs se réfère à cette divinité du football, alors « Johan Cruyff, mémoires” devrait s’imposer comme une référence presque absolue.

On peut lire sur la première page cette phrase d’Éric Cantonna «  s’il avait voulu, il aurait pu être le meilleur joueur à n’importe quelle position sur le terrain ». Ça en dit long sur la légende Cruyff.

“Johan Cruyff, mémoires”

Éditions SOLAR

Tarif : 18 €

Tags : Carles RexachFootballHenk AngelJany Van Der VeenJohan CruyffJosep Lluís Núñez.Rinus Michel
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse