close
autobianchi-1959-3
C’est exceptionnel de découvrir à la vente des petits bijoux qu’on ne garde pas dans un écrin et qui ne demandent qu’à rouler. Original Motors détient une de ces petites merveilles : une délicieuse Bianchina.

La grande histoire d’une des plus petites voitures jamais produites au monde signe son acte de naissance en Italie au début des années cinquante, précisément en 1955 répondant fièrement au nom de Autobianchi. Ses géniteurs sont trois grands fabricants italiens qui sont la fierté de tout un peuple péninsulaire : Pirelli, Fiat et la société F.I.V Bianchi, ancien créateur de la marque éponyme. Il n’en fallait pas moins !

misure-trasformabile

A eux trois, ils vont faire aussi bien que nos célèbres mousquetaires en adoptant l’adage « tous pour un, un pour tous ». Sous la marque Autobianchi, le trio italien penche sur l’idée de créer une voiture populaire qui s’adresserait notamment aux femmes sans entrer en concurrence avec la Fiat 500 qui était en fin de développement. C’est la genèse de la nouvelle Bianchina qui prend ses traits et sa forme définitive sur un châssis de Fiat 500 mais avec une robe singulière qui permet à votre peau de se frotter au soleil de tous les étés et vivre une dolce vita à vous enivrer pour l’éternité. Clairement, elle adopte la configuration d’un petit coupé découvrable. Présentée officiellement en 1957, la nouvelle Bianchina incarne un luxe « populaire » avec une préciosité très féminine.

autobianchi-1959-1
Crédit photo : Xavier De Nombel

Lors de mes petits sauts de puce ou petites balades dans mon hexagone préféré, j’ai eu la chance de rencontrer monsieur Oteri, propriétaire de l’enseigne Original Motors installé à Sannois dans le Val d’Oise. Sa spécialité : l’achat et la vente de véhicules anciens ou de collection consacrés à la marque Alfa Roméo.

Logiquement, vous ne devriez jamais voir dans ses locaux autre chose à la vente que des véhicules maculés du trèfle vert, même s’il avoue parfois faire quelques entorses comme par exemple aujourd’hui la présence d’une rare Bianchina Trasformabile, première série de 1959. Entendez par là, une Bianchina coupé découvrable.

De couleur Blu chiaro, cette Trasformabile permet de loger aisément 4 personnes abritées sous une large capote découvrant l’habitacle. La Bianchina des établissements Original Motors a bénéficié d’une belle restauration en 2010. Les italiens parlent de « restauro conservativo » : une auto extrêmement propre où tout a été revu dans le respect de l’époque en conservant un maximum d’éléments anciens.

autobianchi-1959-15
Crédit photo : Xavier De Nombel

Comme me précise monsieur Oteri, il ne s’agit pas d’une restauration « état concours » comme on peut souvent le lire, parfois à tort et à travers. On est plutôt face à une voiture d’occasion qui pourrait être récente et cela correspond tout à fait à la philosophie d’Original Motors. Vous l’aurez compris, l’esbroufe n’a pas sa place à cette adresse.

Si les belles histoires vous intéressent, sachez que cette délicieuse Bianchina qui n’a pratiquement pas roulé durant cinq décennies a passé une belle partie de sa vie tranquille sous le lumineux ciel bleu de Taormina en Sicile. Sûr qu’elle a dû côtoyer des écrivains comme Truman Capote, Tennessee Williams, Thomas Mann ou Jean Cocteau. Il y a pire me direz-vous !

Le dernier propriétaire figurant sur le titre de circulation italien, le fameux « libretto », est issu d’une célèbre famille de l’industrie alimentaire italienne. Ce « signore » ou seigneur a également importé l’auto en France en 2012 depuis sa résidence insulaire. A priori, elle ne se plaint pas des affres d’un climat plus tumultueux.

Pour la mécanique, la précieuse dispose d’un 2 cylindres identiques aux Fiat 500 de première génération de 479cc délivrant 16,5cv refroidi par air et alimenté par un petit carburateur Weber 26 IMB. C’est bien suffisant pour circuler sans freiner sur certaines rues pavées de notre belle capitale ou se pavaner sur les bords de plage de sable fin.

autobianchi-1959-19
Crédit photo : Xavier De Nombel
Cherche un nouveau propriétaire

Illustre exemple du design italien du milieu du 20ème siècle, cette Bianchina Trasformabile assurant un spectacle hors du temps et un beau voyage dans le passé cherche un nouveau propriétaire. Le futur acquéreur devra composer les 10 chiffres du numéro de téléphone d’Original Motors et demander monsieur Oteri. Il est le seul habilité à répondre à toutes vos questions et à vous inviter à découvrir cette bellissima Bianchina Trasformabile.

Amonine.com n’a pas vraiment vocation à recréer ou retracer l’histoire automobile. D’autres supports sont bien meilleurs spécialistes à ce sujet mais mon blog se passionne également pour tout ce qui a 4 roues, un moteur et une âme. Alors, je ne vais pas me gêner !

Je ne manquerai pas de revenir vers les établissements Original Motors et interroger le maître des lieux afin de savoir s’il n’a pas d’autres histoires à partager et à vendre. Certains modèles estampillés du célèbre Quadrifoglio doivent en regorger.

Plus de photos

Contact : Original Motors

29 Avenue du Président Kennedy
95110 Sannois

Tél. : +33 (0) 1 39 47 85 46

Tags : AutobianchiBianchinaFIATOriginal MotorsOteriPirelli
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse