close
2017-Harley-Davidson-Tourers-3-e1472086863332-630×454
Lors de la troisième édition de Motors & Soul, Harley-Davidson, partenaire premium, a dévoilé en avant première sa nouvelle gamme model-year 2017.

Le cadre enchanteur du château de Neuville à Gambais (78) où se déroulait la 3ème édition de « Motors&Soul » était tout trouvé pour Harley-Davidson afin de présenter, en avant première, les modèles de la gamme 2017 avec en point d’orgue la présentation des nouveaux modèles Touring (Road King, Road King Classic, Street Glide Special, Ultra Limited, Ultra Limited Low, Road Glide Special et de la Road Glide Ultra) plus puissants et plus confortables équipés du tout nouveau moteur Milwaukee-Eight 107/114 cvo, le neuvième gros bicylindre de son histoire.

Présentée sous l’égide de Xavier Crépêt, directeur marketing & Communication Manager South West Europe, la conférence de presse nous apprend que c’est sous un principe essentiel à la marque américaine que la fabrication du nouveau moteur Milwaukee-Eight est basé : les résultats d’enquêtes clients de toutes les régions du monde. Vous l’avez compris, le client est roi au pays de l’Oncle Sam. Cette proximité avec ses clients, Harley-Davidson la cultive depuis la nuit des temps.

Alors quoi de neuf docteur ? Le neuvième bicylindre de l’histoire de la marque est un cœur qui bat encore plus fort avec une cylindrée importante qui symbolise l’ADN de Harley-Davidson, résultat d’une conception intégralement nouvelle qui combine l’esthétique classique, les sonorités et les sensations du Big Twin avec des améliorations de toutes les caractéristiques de performance mécanique.

harley-davidson-milwaukee-eight

Tout en conservant les 45 degrés d’angle du V-Twin, le moteur Milwaukee-Eight aligne des chiffres ahurissants de bénéfice au regard du précédent moteur 103/110 cvo : augmentation de la cylindrée (1746 /1870cc), du couple moteur (+11%), un taux de compression supérieur et grande nouveauté, des culasses qui logent 4 soupapes. On peut ajouter que chaque cylindre reçoit 2 bougies afin d’assurer un rendement énergétique à hautes performances et également de réduire la consommation selon la cylindrée et le modèle.

Le Milwaukee-Eight 107 arrive dans trois versions. La première, standard, prendra place dans les Street Glide, Road Glide, Electra Glide Ultra Classic et Road King. La version « Twin-Cooled » (à refroidissement partiellement liquide) s’installera dans les Ultra Limited, Road Glide Ultra et Tri Glide Ultra. Et un troisième modèle de Milwaukee-Eight 114 ci remplacera le Twin Cam 110 dans les modèles haut de gamme Screamin’ Eagle et CVO.

HD-Milwaukee_Eight-2017

Xavier Crépêt nous révèle que l’équilibrage interne du Milwaukee-Eight monté sur caoutchouc annule 75% des vibrations au ralenti, ce qui a pour effet de garantir un confort et des sensations plus raffinées ainsi qu’une conduite plus agréable pour le pilote. La moto ne perd rien de son caractère originel et classique.

Et le son me direz-vous ? On parle bien de son pour une Harley et non de bruit. La belle surprise, si le moteur Milwaukee-Eight est mécaniquement plus silencieux, il développerait une plus grande richesse des tonalités d’échappement tout en préservant sa célèbre bande-son inimitable.

Notez que les modèles Touring reçoivent également une toute nouvelle suspension avant et arrière. Les amortisseurs arrière offrent une pré-charge étendue de 15 à 30%, grâce à la nouvelle technologie d’émulsion, avec un unique bouton de réglage hydraulique. Quant à la suspension avant, elle intègre la nouvelle technologie Showa SDBV qui se veut aussi performante en terme d’amortissement qu’une fourche racing à cartouche. Cette nouvelle fourche apporterait un comportement plus linéaire à la suspension, tout en contenant son poids.

Un petit essai en Street Glide Milwaukee-Eight s’impose ! C’est le privilège que j’ai pu savourer durant plus de 30 minutes sur les routes sinueuses de la célèbre vallée de Chevreuse.

Mon sentiment au bout de ce court essai : autant vous l’avouer illico, c’est un plaisir sans nom même si le temps a manqué à mon bonheur. Petite surprise, lorsque j’ai enclenché la 1ère, le célèbre « Clonk » a été pour ainsi dire gommé. N’en déplaise aux puristes, le reste est là et bien là. À la conduite, ce moteur moderne, fluide, souple et onctueux est tout simplement un régal Il reprend bas, vite et fort. Le couple maxi est disponible très tôt pour garantir des départs canon en agglomération. À mi- régime, le pilote dispose constamment d’une réserve suffisante pour ne pas tomber un rapport.

Au rayon confort, les nouvelles suspensions remplissent à merveille leur mission ; jamais trop raides ni trop souples, elles filtrent très bien les imperfections de la route dans un confort de roulage de haut niveau. Vous l’avez compris, un vrai test grandeur nature m’aidera à livrer des conclusions objectives mais ma première impression est que ce nouveau V-Twin Harley Davidson livre une 9ème symphonie en quatre mouvements pour grand orchestre… C’est du grand art.

Tags : HARLEY DAVIDSONMilwaukee-EightRoad Glide SpecialRoad KingRoad King ClassicStreet Glide SpecialUltra LimitedUltra Limited LowV-TwinXavier Crépet
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse