close
london-town-photo
London Town met en scène l’un des plus grands groupes de punk de l’histoire, The Clash. Et comment il a changé la vie de toute une génération…

Fans de Clash, votre heure va bientôt sonner. Non pas que le groupe, qui s’est retrouvé en première partie des Sex Pistols à Sheffield en 1976, revienne mais à partir du 7 octobre, les salles de cinéma diffuseront « London town ». On imagine que c’est un pur hasard si ce titre est également le nom d’un album studio des Wings paru en 1978.

« London town » a été réalisé par Derrick Borte et relate l’histoire autour des Clash et de la scène punk en Angleterre fin des années 70 à travers un adolescent dont la vie et son histoire d’amour vont être transformées en écoutant ce groupe mythique. Ça, on peut très bien l’admettre.

Parmi les protagonistes du film, c’est l’acteur irlandais Jonathan Rhys Meyers (Match Point) à qui revient la lourde tâche d’incarner le leader du groupe The Clash, Joe Strummer. Ce dernier qui a écrit les célèbres paroles de London Calling est décédé d’une crise cardiaque à 50 ans en 2002. Si les Clash font partis de la bande-son de « London town » les fans pourront également écouter des titres des Buzzcocks, Stranglers, Toots and the Maytals et Stiff Little Fingers.

London Town sort aux Etats-Unis le 7 octobre prochain. Pas de date pour la France pour l’instant.

Regardez le trailer de « London town » et faites vous votre propre opinion à propos de l’interprétation de Jonathan Rhys Meyers. Mon avis… Il représente plutôt bien l’image de Joe Strummer

Tags : BuzzcocksDerrick BorteLondon TownpunkSex PistolsStranglersThe ClashToots and the Maytals
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse