close
oh-boi
Le salon de l’homme, le plus bel écrin consacré à la gent masculine, prend ses quartiers au Carrousel du Louvre du 17 au 19 novembre 2016.

Baptisé OH BOY ! le pop up store de l’homme pour sa troisième édition, il est devenu l’incontournable du genre masculin pour tous ceux qui souhaitent flirter avec le sublime, l’inédit et l’unique. Dans ce méga pop-up store volontairement élitiste où tous les objets sont à  vendre, les enfants gâtés ont l’avantage de repartir immédiatement avec des ultimes créations et tout ça juste avant Noël.

Ce salon qui veut s’imposer comme la référence dans tous les domaines d’excellence qui touche les hommes est né en 2014 et pour sa première édition. Il avait rassemblé 70 marques venues de tous les univers masculins. Fort de son succès, l’édition 2015 recevait cette fois 120 exposants.

Par exemple, cette année, notez la présence dans ce club très fermé de la manufacture de montres Tudor qui met à l’honneur sa famille Héritage et ses dernières nouveautés horlogères parmi lesquelles les modèles Black Bay dont j’ai un véritable coup de cœur, notamment pour la sublime Black Bay bronze.

Cette annéeLe salon de l’homme parie sur une fréquentation de 18 000 visiteurs en quête d’excellence, de produits originaux ou inédits… mais aussi des femmes à  la recherche du cadeau idéal pour leur homme.

Un conseil avant de succomber à la tentation, rechargez votre carte bleue.

Infos pratiques :

LIEU

Le Carrousel du Louvre – Paris

DATES 16–19 NOVEMBRE

Jeudi 17 novembre 2016 de 17h à minuit

Vendredi 18 novembre 2016 de 17h à minuit

Samedi 19 novembre 2016 de 11h à 18h

TARIF Entrée 20€ Gratuit pour les enfants de -12 ans

Tags : Black BayLe salon de l’hommeOH BOYtudor
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse