close
Pink-Floyd
Le cultissime groupe britannique sortira un coffret, « The Early Years – 1965-1972 » composé de 27 CD, dans lequel on pourra découvrir une bonne vingtaine de titres inédits et des performances live. Au début Pink Floyd c’était… Nick Mason, Richard Wright, Roger Waters et Syd Barrett.

Excellente nouvelle pour tous les fans des Pink Floyd : les quatre membres fondateurs du groupe vont s’inviter inexorablement à votre table du réveillon de Noël. Comment ça, allez-vous me demander ? Le 11 novembre prochain, il faudra faire un choix ou pas  entre commémorer l’anniversaire de l’armistice de 1918 et/ou s’offrir « The Early Years – 1965-1972 ».

L’un des groupes les plus populaires de la scène psychédélique sortira dans les bacs, à cette date, un coffret comprenant pas moins de 27 CD. Loin d’être une compilation des créateurs de Ummagumma ou  Atom Heart Mother, « The Early Years – 1965-1972 » retrace les fondations des Pink Floyd grâce à des chansons inédites. On en dénombre une bonne vingtaine et des performances live hyper rares. On retrouvera Vegetable Man, titre écrit en 1967 par le génial Sid Barrett. Vegetable Man devait paraître sur l’album A Saucerful Of Secrets paru en 1968 mais considérée comme trop sombre, la chanson a été purement et simplement retirée.

Ce coffret considéré déjà comme collector sera accompagné de sept livres, dont six seront vendus séparément en 2017. Si « The Early Years – 1965-1972 » s’adresse avant tout aux fans des Pink Floyd de la première heure, il est également une vraie rampe de lancement pour tous ceux qui veulent appréhender l’univers et l’aventure musicale d’un des groupes les plus passionnants du XXème siècle.

Il se dit que toute discothèque rock digne de ce nom se doit de compter un album de Pink Floyd dans ses rangs. « The Early Years – 1965-1972 » en propose 27 d’un seul coup !

Tags : Atom Heart MotherPink FloydpsychédéliqueThe Early YearsUmmagumma
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse