close

Une « Nero DS Opaco matte black  » LAFERRARI aux enchères

Matte-Black-LaFerrari-auction-1
Exceptionnel ! Une rare LaFerrari aux enchères chez Mecum Auctions en août à Monterey.

Mais qu’est-ce qui pousse les nouveaux propriétaires de Ferrari à revendre quasi immédiatement leur dernière monture ? Prenez l’exemple de ce futur ex-propriétaire qui vend un rare exemplaire Ferrari LaFerrari affublé du nom de « Cavallino Infernale ». Vous ne rêvez pas, produite uniquement à 499 unités, cette hypercar est une des trois Ferrari LaFerrari avec une finition « Nero DS Opaco matte black ». De quoi la rendre encore plus exceptionnelle.

Toujours propulsée par le fameux v12 6.3l hybride développant la bagatelle de 963cv, LaFerrari vous accueille, sous sa robe noire mat, avec un intérieur tout en carbone et des sièges en cuir noir associés à un passepoil rouge du bel effet. On retrouve également le nom de « Cavallino Infernale » badgé sur des jantes de 19 et 20 pouces (équipées de gommes Pirelli P-Zero). J’oubliais, cette voiture qui ne demande qu’à rouler affiche au compteur une valeur de 340 km, c’est à dire un petit Paris Poitiers !

Matte-Black-LaFerrari-auction-6

Si vous le souhaitez, ce modèle exclusif millésimé 2014 peut devenir votre propriété. Je vous assure que c’est possible ! Pour vous en convaincre, rendez-vous à Monterey en Californie en août prochain. Cette Ferrari LaFerrari sera la reine d’une journée d’enchères organisée par la maison Mecum Auctions.

Matte-Black-LaFerrari-auction-4

Ce rare modèle était vendu neuf 1 200 000 € en 2014. Si on en croit l’estimation faite par Mecum Auctions, son prix de vente devrait se situer entre 3 900 000 $/ 4 500 000 $. Pas de quoi fouetter un chat !

On a probablement une réponse à ce qui pousse les nouveaux propriétaires de Ferrari à revendre quasi immédiatement leur dernière monture.

Tags : Cavallino InfernaleFerrariLaferrariMecum Auctions
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse