close

Ferrari LaFerrari : la version cabriolet déjà sold out

FERRAR_1
C’est bien Paris, dans le cadre du Mondial de l’automobile, qui aura la primeur de présenter le dernier « OVNI » Ferrari LaFerrari dans sa version cabriolet. A priori, tous les modèles seraient  déjà vendus. On connaîtra la quantité de production au Mondial de l’automobile. Tout ça reste bien mystérieux !

Ferrari a choisi le Mondial de l’automobile, qui se déroulera à Paris en octobre, pour présenter ce qui sera le clou de cet évènement sa toute nouvelle et précieuse LaFerrari en version cabriolet.

Durant ce Mondial, on connaitra son nom de baptême, ses caractéristiques techniques complètes ainsi que le nombre de cette production limitée. Malgré tout le mystère qu’entoure ce magnifique cabriolet italien, Maranello affirme que le carnet de commandes est rempli à tel point que la production est déjà épuisée. Faut-il comprendre que la production est arrivée à sa phase terminale en matière de fabrication ? I don’t know ! Un coup de téléphone à l’usine qui doit automatiquement débuter par « pronto » devrait faire l’affaire et probablement vous affirmer que c’est fini !

A en croire le peu d’informations qui circule, cette nouvelle LaFerrari cabriolet protègera le pilote et son copilote d’un hard top et d’une capote tissée en fibre de carbone. Côté mécanique, on devrait retrouver les mêmes caractéristiques que celles du coupé LaFerrari, le premier hybride dans l’histoire de Maranello, soit deux moteurs livrés avec un équipage de 963 équidés. Entendons nous bien, le V12 de 6262CC produit 800 CV et le moteur électrique 120 kw (163 CV), soit un total de 963 cv. C’est tout simplement explosif !

FERRARI

Actuellement, Ferrari ne fournit aucun détail sur ce nouveau projet qui, je vous rassure, existe bien. On sait que ce spider subira encore des interventions à propos de la rigidité et également en matière d’aérodynamique afin de lui assurer une résistance égale avec ou sans toit.

Le prix de ce nouvel avion de chasse n’est pas encore fixé mais cela n’empêche nullement, comme évoqué, un carnet de commandes plein à ras bord. Si on se réfère au coupé LaFerrari lors de son lancement, il fallait être un des premiers 499 acquéreurs à se délester de 1 200 000 euros, ce qui n’est pas rien mais comme dit l’adage : quand on aime on ne compte pas. Pour ce cabriolet, des instituts économiques admettent que certains collectionneurs seraient prêts à payer le double pour devenir propriétaire de ce petit bijou.

Et vous, seriez-vous d’accord de lâcher la moitié de votre salaire mensuel, soit plus de 2 000 000 € sur un supercar qui n’existe pas encore ? Et pourquoi pas !

On se voit au Mondial qui se déroulera du 1er au 16 octobre et on fait le point !

FERRAR4

Tags : FerrariLaferrariMaranelloMondial de l'automobileVOITURE
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse