close
pele
Du 7 au 9 juin à Londres,  Pelé, la légende du football, vendra aux enchères 2 000 objets qui retracent une bonne partie de son histoire avec le football.

Depuis quelques jours, la France vit à l’heure de Euro 2016. Il n’ y a pas un jour où nos journaux télévisés ne relatent pas une information autour de cet événement. Mais avant de rentrer à fond dans cet Euro, le football sera mis également à l’honneur à travers un homme, un joueur qui a donné ses lettres de noblesses à ce sport dit majeur : Pelé, le roi Pelé.

Edson Arantes do Nascimeto, dit Pelé, va vendre aux enchères une partie des souvenirs de sa carrière. Je parle d’un être qui a gagné 3 coupes du monde, qui a marqué son millième but sur penalty le 19 novembre 1969 et qui a été considéré comme le plus « grand » joueur de l’histoire. Cet homme est une légende. C’est à Londres, du 7 au 9 juin, qu’il faudra se déplacer pour voir et sentir l’œuvre de toute une mémoire footbalistique. Pas moins de 2 000 objets seront proposés, trophées, ballons, shorts, chaussures, maillots et médailles. C’est la célèbre maison de ventes aux enchères américaine Julien’s Auctions qui gèrera le marteau.

«Je donnerai une partie de la recette de cette vente à Pequeno Principe, l’un des hôpitaux les plus importants pour les enfants du Brésil» a ajouté Pelé.

Avant de parier quoi que ce soit sur l’Euro 2016, n’hésitez pas à miser quelques euros pour une bonne œuvre.

 

Tags : enchèreEuro 2016FootballJulien’s AuctionsPelé
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse