close
obama-hope-
Pour inaugurer son nouveau spot parisien dédié au street-art, la Galerie Itinerrance accueille  Shepard Fairey, alias Obey Giant, pour y exposer  Earth Crisis

L’artiste, graphiste et illustrateur américain Shepard Fairey, alias Obey connu dans le monde entier pour avoir créé l’image-icône HOPE réalisé lors de la campagne présidentielle de Barack Obama en 2008, présentera ses dernières œuvres à travers l’exposition EARTH CRISIS à la Galerie Itinerrance à Paris du 24 juin au 30 juillet 2016.

L’exposition Earth Crisis présente les nouvelles œuvres originales de l’artiste sur différents supports comme la peinture sur toile ou sur papier, des reproductions du globe en sculptures et des livres en autres, sur le thème de l’écologie. Ce thème a déjà évoqué en 2015, à l’occasion de la Cop 21 avec sa célèbre sphère géante suspendue sous la Tour Eiffel.

Obey-Earth-Crisis-

Obey est une grande figure internationale de la scène street-art, qui est issu de la culture du skateboard. Il est connu également pour son engagement contre la manipulation médiatique et l’omniprésence publicitaire. Il propose une critique du capitalisme et de la société actuelle. Si on devait en rajouter une couche, il est anti-guerre et anti-Bush.

Depuis plus d’une décennie, Shepard Fairey est régulièrement exposé dans des galeries américaines et françaises. On lui doit notamment « Rise Above Rebel », fresque gigantesque de 40 mètres de haut réalisée au pochoir en 2012. Cette œuvre est visible aux angles du boulevard Vincent Auriol et de la rue Jeanne d’Arc – Paris 13ème. Mais on peut ajouter dans son « book » la création de la mascotte Mozilla et certaines pochettes d’albums dont Mothership pour Led Zeppelin.

Obey

Exposition Earth Crisis de Shepard Fairey
GALERIE ITINERRANCE
Du 24 juin au 30 juillet 2016
24bis boulevard du Général Jean Simon
75013 Paris

Tags : Cop 21EARTH CRISISOBEY GIANTRise Above Rebelskateboardstreet Art
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse