close

Une nouvelle vie pour 8 000 disques vinyles de Radio France

GAINSBOURG
La Maison de la Radio met en vente 8.000 vinyles parmi les plus rares de sa discothèque.

Amateurs de galettes, tenez-vous prêts à dévorer non pas du sucré-salé mais plutôt de l’acétate de vinyle. Le 19 juin, s’opèrera une vente exceptionnelle à consommer sans modération. En effet, la discothèque de Radio France, la plus grande d’Europe, proposera à la vente 8.000 vinyles issus de sa précieuse collection.

Certains de ces vinyles sont estimés aux alentours des 7 000 €. Les collectionneurs devront être aux aguets car on imagine qu’une telle entité doit avoir des trésors de la chanson française, du jazz, du blues, du rock n’roll, de musique du monde, également de la pop, punk ou du classique. Cette vente, qui se déroulera sous forme d’enchères confiées aux commissaires-priseurs spécialisés d’Art Richelieu, répartira ces 8 000 disques en 424 lots dissociés en 10 catégories distinctes.

Afin de vous mettre en appétit, amonine.com a fait son marché et livre son caddy : 1 disque 33 T Bande Originale de film de Serge Gainsbourg : Cannabis Estimation : 100 / 200 €, 1 disque 33 T de Jazz : Zoot Sims et Eardley Jones jouent avec Henri Renaud Estimation : 300 / 500 €, 1 disque 45 T : Bobby Boyd Congress – Straight Ahead OKAPI, Estimation : 100 / 200 €, 1 disque : 45T Chris Clark – I Love You TAMLA MOTOWN Estimation : 350 / 500 €, 1 disque 45 T de Jean-Jacques Goldman : « Back to the city again » Estimation : 100 / 200 €, 3 disques 45 T de Captain Beefheart Estimation : 300 / 450 €. 4 disques 45 T du groupe Magma Estimation : 200 / 300 €. Et je craque pour un dernier disque 45 T de Syd Barrett : Octopus / Golden hair HARVEST Estimation : 6 000 / 7 500 €.

SID_BARRETT

Cette opération s’inscrit dans le cadre de la stratégie de Radio France qui vise une gestion dynamique de ses matériels et collections, compte tenu des évolutions technologiques. Une partie des bénéfices attendus de la vente permettra de poursuivre la numérisation des disques, de mettre à la disposition des 7 antennes du groupe de nouvelles pépites musicales et ainsi, d’enrichir le fonds de Radio France sur le plan éditorial.

On l’aura compris, à l’ère de la dématérialisation, il existe depuis un certain temps une nouvelle vie pour la galette vinyle, pour ne pas dire un fracassant retour en grâce. Demandez à Richie Finestra* son sentiment !

VINYLES RADIO FRANCE

Maison de la radio- 116, Avenue du Président Kennedy à Paris 16 eme

Dimanche 19 juin 2016 à  14h00

Art Richelieu
contact@art-richelieu.fr
01 42 24 80 76

*Personnage principal de la série Vinyl : la série la plus barrée du moment

Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse