close
home

Extravaganza, toutes ces lettres qui se cognent entre elles ont une signification aussi pesante que la signification de cet «adjectif». À l’occasion du 50ème anniversaire du fameux « album à la banane », l’expo multimédia The Velvet Underground – New York Extravaganza  à la Philharmonie de Paris retrace jusqu’au 21 août l’histoire du groupe mythique The Velvet Underground. Autant vous dire que vous avez largement le temps de vous y préparer pour entrer dans le New York des sixties.

C’est une originale exposition multimédia où seront présentés six films  réalisés spécialement pour l’exposition, des films d’art underground (Andy Warhol ), des archives télévisuelles, des centaines de photos, des archives rares de nombreux prêteurs et collectionneurs, des oeuvres d’artistes ainsi que des portraits des membres du groupe et d’autres personnes qui ont gravité autour de ce satellite comme Nat Finkelstein, Donald Greenhaus, Lisa Law – Fred W. McDarrah, Gerard Malanga, Billy Name, Adam Ritchie, Steve Schapiro, Stephen Shore…

v1

Si l’histoire du groupe fut brève, 5 années de 1965 à 1970 et sans réel succès, on doit lui reconnaître qu’elle a foutu un bordel monstre qui a eu pour conséquence de réveiller certaines consciences dans le monde du rock’n’roll et également de la peinture, de la photographie, du cinéma et de façon tentaculaire sur plein d’autres choses !

The Velvet Underground, c’est la rencontre improbable de Lou Reed et John Cale au sein de la seule ville susceptible de les faire grandir ensemble : le New York interlope du début des sixties. Ces deux protagonistes vont s’entourer d’une drôle d’équipe composée de Sterling Morrison, Moe Tucker et la légendaire Nico, formant le Velvet Underground, dont le nom est tiré d’une revue porno.

The Velvet Underground – New York Extravaganza raconte l’histoire d’un groupe mystérieux, devenu moderne et légendaire qui reste aujourd’hui une source d’inspiration pour… tout le monde.

Amonine valide l’expo The Velvet Underground – New York Extravaganza

Du 30 mars 2016 au 21 août 2016 – Cité de la musique – Philharmonie de Paris

Tags : Andy WarholExtravaganzaJohn Calelou reedMoe TuckerNicoPhilharmonie de ParisSterling MorrisonThe Velvet Underground
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse