close
triumph1

Le temps d’un week-end, les 16 et 17 avril 2016, les Docks Cité de la mode et du design seront la terre d’accueil du Bike Shed Motorcycle Club pour sa seconde édition parisienne. L’événement célébrera les motos customs et toute la culture créative produite par la scène «  new wave »

The Bike Shed Motorcycle Club croise les genres et ouvre les horizons en mêlant l’art, la photographie, la mode, le tatouage et le fooding à l’univers de la moto. Mieux qu’un salon, cette exposition de motos, plus de 130, apporte une vraie dimension au petit monde qui gravite autour de cet univers.

BIKESHED-PARIS-2015
BIKESHED-PARIS-2015

Exposer au Bike Shed n’est pas aussi simple que cela, n’entre pas qui veut ! Toutes les motos ont été spécialement sélectionnées, imaginez le niveau. Venez découvrir des café racers, scramblers, trackers, bobbers et autres engins venus d’un autre monde Passionnés ou simples curieux, cet événement saura largement vous combler.

The Bike Shed, c’est la promesse de vivre un week-end unique et magique. Entre deux stands, vous aurez aussi l’occasion de passer chez le tatoueur ou de rafraichir votre barbe assis dans le fauteuil du barbershop. Mais vous l’avez compris, Il ne s’agit pas que de motos, d’art, de films, de vêtements et d’équipements. Cette manifestation vous invite également à découvrir le style de vie, la mode et les acteurs majeurs de la scène moto.

BIKESHED-PARIS-2015
BIKESHED-PARIS-2015

Infos pratiques :

Quand : samedi 16 avril de 10h à 20h // dimanche 17 avril de 10h à 18h

Tarifs : 16€ en pré-vente // 18€ sur place

Lieu : Le Grand Foyer – Les Docks cité de la Mode et du Design 34 Quai d’Austerlitz, 75013 Paris

Amonine valide the Bike Shed Motorcycle

Tags : bobbersDocks Cité de la mode et du designmotoscramblersThe Bike Shedtrackers
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse