close

Roadster Sportster : Harley Davidson réinvente une moto

16-hd-roadster-2-large@x2
A la lecture du communiqué de presse émanant de la marque de Milwaukee sur le modèle Roadster Harley-Davidson, je me suis laissé envahir par l’émotion. Car mon histoire avec la marque ne date pas d’hier et surtout celle avec le Sportster. Le Roadster ouvre un nouveau chapitre de l’histoire des Sportsters.

Je vais en surprendre plus d’un mais le Sportster reste à mes yeux la plus équilibrée et racée des motos. Je sais, j’y vais un peu fort mais ce sentiment s’accentue à chaque fois que mes yeux en croisent un. Si je devais le comparer aujourd’hui à une automobile, sans conteste, c’est la Porsche 911 qui recevrait de ma part cette palme. Ce n’est pas un hasard si, aujourd’hui, aucune copie n’est venue à bout de son originalité. C’est probablement qu’il est plus qu’un simple objet manufacturé, au même titre qu’une bouteille de coca ou qu’une…911. Le Sportster s’est transformé en véritable icône.

Le Sportster est une base d’une richesse immense. Aujourd’hui encore, Harley-Davidson trouve la bonne et l’originale idée de réinventer un modèle à partir d’une référence créée en 1957.

Ce nouveau Roadster est l’archétype même de ce que doit être une moto, pure, équilibrée et minimaliste avec un gros cœur. Il rejoint à cet effet la gamme Dark Custom inspirée par les machines de compétition et les tendances actuelles du custom, une moto dépouillée à l’extrême, inspirée de la ligne des Sportster qui s’affrontaient sur les circuits dans les années 50 et 60.

« Nous avons conféré au Roadster une bonne part d’ADN des extraordinaires modèles KHR du milieu des années 50 et des machines qui ont pris part aux courses de dragster » ajoute Richards. « Avec leurs garde-boue tronqués et leur minuscule réservoir, ces motos étaient impitoyablement allégées pour obtenir les meilleures performances possibles ».

Équipé du fabuleux et coupleux moteur 1200 cm3, l’engin est relié au sol par des jantes en aluminium spécialement conçues pour lui à cinq rayons dédoublés et décalés de 18 pouces à l’arrière et 19 pouces à l’avant.

« Ces roues sont inspirées par les modèles classiques à rayons. Leur design est le plus complexe que nous ayons jamais créé » précise Ben McGinley, Designer industriel Harley-Davidson. « Les rayons entrelacés pointent vers l’extérieur de l’autre côté de la roue, et créent un effet visuel impressionnant. Ces roues sont très légères pour leur taille et contribuent à la maniabilité du Roadster. »

16-hd-roadster-1-large@x2

Côté châssis, on découvre une nouvelle fourche inversée de 43 mm à simple cartouche tandis qu’à l’arrière, les amortisseurs concentriques à émulsion ont une précharge réglable à trois niveaux. Pour stopper l’engin, Harley Davidson a prévu une paire de disques flottants de 11,8 pouces. l’ABS, quant à lui, est proposé en option.

Le plus incroyable arrive, c’est la position du pilote. Le Roadster transforme son propriétaire en véritable pilote. Il y a juste à le scruter et on comprend que cette moto se radicalise, se virilise. N’y voyez aucun sexisme de ma part mesdames mais le Roadster installe son pilote en position presque allongée, le petit guidon surbaissé, comme des bracelets d’époque, l’aide de façon assez prononcée. Cette position renforce toute la force de son esthétique sans compromis. Quel caractère !

Le style dépouillé du Roadster s’exprime à travers un garde-boue arrière plus court que celui des précédents modèles Sportster. Minimaliste à souhait, le garde-boue avant devrait remplir son rôle sans souci. Surbaissée sous le té de fourche, la console circulaire réunit un grand compte-tours analogique avec un compteur de vitesse numérique. On notera également la présence de la selle Fast-back qui donne au profil arrière une esthétique sobre et épurée.

Il est prévu quatre finitions de peinture pour ce nouveau modèle Roadster : Vivid Black avec un liseré Black denim, Black Denim avec un liseré rouge, Velocity Red Sunglo avec un liseré rouge et une finition deux tons Billet Silver/Vivid Black avec un liseré bordeaux.

Le HD Roadster est l’essence même de ce que devrait être une moto : un cadre, deux roues et un moteur. Radical et sans concession j’ai vraiment hâte de l’essayer.

Tarif : à partir de 12 590€

 

Tags : HARLEY DAVIDSONmotoroadsterSportster
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse