close
serge-gainsbourg-2016-paris
Vous souhaitez vous rapprocher d’un artiste hors du commun, un artiste que le monde entier nous envie ? Toujours copié mais jamais égalé, Serge Gainsbourg s’expose jusqu’au 31 mai à la Galerie de l’Instant dans le Marais à Paris.

C’est dans le cadre des 25 ans de la mort de Gainsbourg que la Galerie de l’Instant lui ouvre ses portes. Photographié sous toutes ses coutures par le photographe Tony Frank, l’homme à la tête de chou se présente, une gitane à la main ou au bout des lèvres, au piano, Repetto aux pieds, costume croisé, accompagné de Jane Birkin ou d’autres femmes qui ont partagé sa vie. La Galerie de l’Instant révèle également une série de photos inédites et intimes de l’artiste.

serge_G
Crédit photo Tony Frank

Aussi créatif que provocant, Serge Gainsbourg fait partie de notre vie, du moins d’une parcelle qui a fait qu’on a écouté cette icône durant un certain laps de temps. Ses textes et sa musique témoignent d’un artiste d’une importance sans équivalent aujourd’hui. Il est probablement le dernier poète du siècle dernier. Il n’y aura pas de nouveau Gainsbourg mais à coup sûr de nouveaux artistes.

Pour la petite histoire, le photographe Tony Frank réalisa « the«  photo, celle qui fit scandale en 1972 : le postérieur de Michel Polnareff !

Exposition Serge Gainsbourg, jusqu’au au 31 mai 2016, à la Galerie de l’Instant, 46 rue de Poitou, 75003 Paris – du mardi au samedi de 11h à 19h, dimanche de 14h30 à 18h30.

Tags : a Galerie de l’InstantchansonMichel PolnareffmusiqueRepettoSerge GainsbourgTony Frank
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse