close
MONTRE_TRITON_2_FONDNOIR_300DPI-353×456
Excellente nouvelle : le retour sur terre et dans la mer de la célèbre marque de montre française Triton

Les vrais fans de montres de caractère vont se réjouir de retrouver sur le marché une marque historique qui concentre une partie de l’histoire de la plongée. Cette renaissance est le meilleur moyen, enfin, de parler d’horlogerie, d’histoire et de sport !

TRITON_VINTAGE
TRITON_VINTAGE

Cette marque conçue en 1962 par Jean René Parmentier, ancien colonel de l’armée de l’air française et passionné d’horlogerie, était une véritable référence lors de son lancement en 1963. Elle avait quelques particularités qui la distinguait des autres garde-temps, comme le fait d’avoir la couronne de remontoir dans l’axe du bracelet à 12h, la rendant spécialement agréable et confortable à porter, associée à une anse supérieure mobile pour dégager l’accès à la couronne. On peut ajouter deux autres caractéristiques : son protège couronne articulé fixé au boîtier et le fait qu’elle était une des premières montres de plongée à supporter une profondeur de 200 mètres. C’est pourquoi différentes marines militaires (dont celle de la France) l’avaient adoptée. D’un point de vue économique, la Triton était plus chère que la Submariner de Rolex, soit 682,50 francs contre 670 francs. Elle a été commercialisée à partir de 1963 jusqu’au début des années 70 et diffusée exclusivement dans les magasins de plongée.

CO-FOUNDERS
Philippe Friedmann & Jean Sébastien Coste

Aujourd’hui, l’histoire est belle : un duo français de passionnés, Jean Sébastien Coste et Philippe Friedmann, relance la marque avec un modèle baptisé « Subphotique » qui conserve l’ADN si particulier de son aînée. Plus vintage que ça, c’est pratiquement impossible. Au premier coup d’œil, cette dernière née flirte à s’y méprendre avec ses origines, mais le travail d’orfèvre orchestré par le tandem est plus important qu’il n’y paraît. Si la « Subphotique », conserve sa couronne à midi et son protège-couronne articulé, elle est équipée désormais d’une valve à hélium pour les remontées en caisson de décompression et peut maintenant descendre jusqu’à 500 mètres de profondeur. Vous avez bien lu : 500 mètres ! A ce titre, cette pièce horlogère devient «Subphotique», « Subphotique » étant un néologisme pour indiquer la zone au-dessous de laquelle la lumière disparaît totalement sous l’eau – au-delà des 200 mètres de profondeur.

TRITON_NUIT

Esthétiquement reconnaissable à mille lieux sous les mers, la Triton garde ses codes et accepte bien volontiers quelques évolutions naturelles comme le passage de 37-39 mm à 40-41 mm du boîtier acier en table, une typographie très spéciale de lunette graduée (chiffre des dizaines plus grand que celui des unités – 10 / 20 / 30) pour une meilleure visibilité sous l’eau, un guichet avec quantième noir et rouge pour les chiffres pairs et impairs et des aiguilles ultra-lisibles. Cette élégante « Subphotique » reçoit un bracelet bi-matière avec au choix : un cuir d’alligator de Louisiane cousu sur caoutchouc noir ou en gomme « techno » cousue sur caoutchouc noir, finalisé chacun d’une boucle ardillon acier personnalisée Triton.

TRITON_BOUCLE
TRITON_BOUCLE

Que vous soyez gaucher ou droitier (couronne à midi), cette authentique horloge garantit l’absence totale d’irritation du poignet par les frottements de la couronne. La Triton sera aussi bien dans son élément sur une plage que dans un conseil d’administration ; soyez-en sûr ! C’est une vraie montre qu’on partage.

La renaissance de cette marque procure une drôle de sensation, celle d’avoir toujours existé. Elle est comme un marin qui explore les mers et revient  un jour sur terre avec son histoire, neuf et épuré !

Technique et Tarifs

Mouvement : mécanique automatique. Calibre mécanique personnalisé Triton (sur base Soprod A10-2)

Réserve de marche : 42h

Fonctions : heures, minutes, petite seconde. Date.

Remontage : automatique bidirectionnel par rotor perpétuel
Boitier : diametre 40/41 mm. Acier.

Alternances : 28’800 par heure
Cadran : noir.

Aiguilles des heures et des minutes Super Luminova C3 posée manuellement
Verre : en saphir.
Etancheité : 500 metres.
Bracelet : bi-matière cuir d’alligator de Louisiane cousu sur caoutchouc noir/ en gomme « techno » cousue sur caoutchouc noir,
Boucle : boucle ardillon acier personnalisée Triton

Calibre, 100% Swiss Made

Prix de vente Public conseillé : bracelet gomme sur caoutchouc noir 4 970 €

bracelet alligator sur caoutchouc noir  5 330 €

Les montres Triton sont distribuées chez les Horlogers-Bijoutiers exclusivement.

www.tritonwatch.ch

Tags : Jean René ParmentierJean Sébastien CosteMONTREPhilippe FriedmannrolexSubphotiqueTriton
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse