close

Spielberg va réaliser Indiana Jones 5 avec Harrison Ford

indiana-jones-309×456
Harrison Ford, aujourd’hui âgé de 73 ans, devrait rengainer son fouet d’Indiana Jones pour un cinquième épisode de la série. C’est Steven Spielberg qui l’a confirmé.

indiana-jones-

Alors qu’on le croyait rangé des voitures, le célèbre professeur Jones revient pour de nouvelles aventures. Harrison Ford, alias Indiana Jones, endosserait pour la cinquième fois ses célèbres effets : chapeau, cuir et fouet. En effet, un cinquième volet de cette saga serait dans les tuyaux de Steven Spielberg. C’est bien le réalisateur qui a évoqué le retour de l’acteur dans le prochain Indiana Jones. «Maintenant, je vais probablement faire un Indiana Jones 5 avec Harrison» a-t-il déclaré.

Pourtant, pas plus tard que l’an dernier, la presse et certains producteurs avançaient le nom de Chris Pratt dans le rôle titre. La donne aurait-elle changé ? Soyons sûr que si Spielberg annonce cette nouvelle, on peut sans hésiter se rallier à ses déclarations !

Indiana_jones

Cher Steven, puisqu’il en est ainsi, pouvez-vous pour ce prochain volet retrouver toute la verve qui a fait que cette saga soit devenue culte. Souvenez-vous de cette scène dans le deuxième volet, Indiana Jones et le Temple maudit, où Jones vêtu d’un smoking blanc arrive dans un bar appartenant à un gangster chinois. Il doit récupérer un diamant et l’échanger contre les cendres d’un empereur chinois. Mais l’échange tourne à la fusillade et là s’ensuit un cours magistral d’effets visuels et de rebondissement, le tout dans un rythme unique à couper le souffle, à faire pâlir tous les réalisateurs en herbe. Voilà ça c’est dit ! Et j’ajouterai que Le Royaume du crâne de cristal sorti en 2008 n’est pas à proprement parler le meilleur des aventures du professeur Jones. 

 

Tags : cinémaHarrison FordIndiana JonesSteven Spielberg
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse