close

Vivez de Grandes Heures Automobiles les 26 et 27 septembre

nouvel-evenement-a-linas-montlhery-12634-1-635×424
L’autodrome de Linas Monthléry, temple légendaire de la vitesse et des records depuis 1924, sera de nouveau le théâtre d’un nouvel événement automobile.

nouvel-evenement-a-linas-montlhery-12634-1

L’anneau historique accueillera les 26 et 27 septembre 2015 la première édition des GRANDES HEURES AUTOMOBILES. Ces grandes heures sont un événement qui rend hommage aux voitures sportives de légende anciennes ou modernes, toutes strictement authentiques. Plus de 250 voitures et motos seront à admirer sur le parking du circuit en attendant leur tour pour entrer en piste. Il ne s’agit pas d’une compétition puisque la notion de chronométrage sera absente. Notez un fait exceptionnel : une nocturne est prévue le samedi jusqu’à 22h.

« Nous sommes ravis de pouvoir célébrer ce nouvel événement d’envergure dans ce temple de la vitesse et des records qu’est l’Autodrome de Linas-Montlhéry,  Il ne s’agit pas d’une compétition, puisque la notion de chronométrage sera absente, mais ce cadre prestigieux constitue le plus bel écrin dont on pouvait rêver pour accueillir une telle célébration des belles mécaniques. » se réjouit Franz Hummel, l’organisateur de ce nouveau rassemblement. A n’en pas douter, ces grandes heures automobiles sont un nouveau rendez-vous incontournable pour tous, nostalgiques comme passionnés.

Voici quelques moments forts de ce WE :

Démonstrations d’automobiles historiques.

Démonstrations de motocyclettes historiques

Vente aux enchères de véhicules de collection.

Exposition de véhicules mythiques.

Rassemblement de clubs autos et motos.

Espace de restauration vintage.

Les Grandes Heures Automobiles – Autodrome de Linas-Montlhéry, avenue Georges Boillot, 91310 Linas
samedi 26 septembre 2015 de 10h à 22h et dimanche 27 septembre de 10h à 18h (parade finale à 18h15)

Tags : Grandes Heures AutomobilesLinas-Monthléryvoiture anciennes
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse