close

Les Fauvettes : un complexe de cinémas tournés vers les grands films restaurés.

FAUVETTES-635×433
Les Fauvettes, un complexe de cinémas qui ne diffusera que des grands films restaurés.
FAUVETTES

Les amoureux du 7ème art vont être vernis ainsi que les nostalgiques des films qui ont donné les lettres de noblesse au cinéma. En effet, début octobre, après plusieurs mois de travaux, le cinéma les Fauvettes (anciennement Gaumont Gobelin) vous accueillera dans un complexe de 5 salles de cinéma, équipées d’écrans résolution 4K et du son Dolby 7.1, dédié uniquement aux grands films du patrimoine.

Pas moins de 650 places seront réparties entre ces salles pour offrir le plus beau du cinéma. Des films les plus anciens, on pense bien sûr à Chaplin, aux blockbusters les plus marquants vont réapparaitre dans des conditions optimales. Ces films seront restaurés en respectant l’histoire, la manière dont le film a été imaginé, écrit et conçu par son réalisateur. Vous l’avez compris, la programmation sera axée sur les grands classiques du cinéma.

Si on veut rentrer dans le détail, sachez que le budget d’une restauration peut aller de quelques milliers à quelques millions d’euros. À titre d’exemple : la restauration de Cléo de 5 à 7 d’Agnès Varda aurait coûté 70 000€ et celle du film Playtime de Jacques Tati, plus de 800 000€ !

Propriété de Jérôme Seydoux, président de Pathé, le complexe est l’œuvre de l’architecte Françoise Raynaud qui comprendra également un jardin et un bar articulé autour d’un patio végétal.

«Les salles de cinéma ont un avenir. Les gens continueront à avoir le désir de sortir de chez eux. Si le public a la possibilité de voir de plus en plus d’œuvres de façon individuelle, le penchant naturel est d’avoir envie d’une expérience différente et collective », avançait Jérôme Seydoux dans un entretien accordé au magazine Le Film Français (2014).

Autant vous dire que nous avons hâte de revoir des chefs d’œuvre du cinéma restaurés dans cette salle, comme « un singe en hiver » de Verneuil ou « Il était une fois l’Amérique » de Sergio Leone. C’est tout de même mieux qu’à la télé !

Tags : cinémaGaumont GobelinJérôme SeydouxLes Fauvettes
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse