close

Ford fête le 50ème anniversaire de son fourgon Transit

Transit_Celebrations-609×456
Ce n’est pas souvent que nous souhaitons l’anniversaire d’un véhicule utilitaire mais le Ford Transit a le mérite d’atteindre un âge canonique de 50 ans, une belle performance !
Transit_Celebrations

Pour être tout à fait exact, le premier Ford Transit est sorti des chaînes de production de Langley en Angleterre le 9 août 1965. En 50 ans, il s’est vendu en moyenne un Transit toute les 180 secondes. La production totale atteint le volume vertigineux de plus de 8 millions d’exemplaires en un demi siècle.

Durant toutes ces années, le succès du Ford Transit ne s’est jamais démenti. Véritable acteur dans le monde du travail et dans la vie de millions de clients, ce véhicule utilitaire par excellence opère tant dans le secteur du bâtiment que dans celui du médical, en l’occurrence des ambulances. Il est également devenu la solution idéale pour un grand nombre d’artisans. C’est une véritable institution et référence en termes de robustesse et fiabilité. On n’oubliera pas qu’il fut un des premiers véhicules à être choisi pour être transformé en Van, célèbre salon roulant des années 70.

Aujourd’hui, le Transit est capable d’offrir des prestations dignes d’un véhicule particulier avec l’introduction des nouvelles technologies comme l’assistance à la sécurité, le régulateur de vitesse… Déjà, le Ford Transit avait innové en adoptant des portes latérales coulissantes, des freins ABS et un moteur à injection directe.

Et si on veut rattacher le Ford Transit à un univers Pop, sachez qu’il fût lancé la même année que Let it be des Beatles et I Can’t Get No des Rolling Stones.

Aujourd’hui, le Transit est disponible dans quatre versions : Transit, Transit Custom, Transit Connect et Transit Courrier. Au premier trimestre, ces nouvelles variantes ont permis au constructeur d’occuper la place de leader du marché des véhicules utilitaires en Europe.

Tags : FORDTransitutilitaireVOITURE
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse