close
chuck_3-572×844
Ne boudez pas votre plaisir et allez voir les sérigraphies Rock’n’roll de Chuck Sperry. Artiste doté d’un énorme talent, il est un incontournable de la scène artistique et musicale américaine.

Depuis le 17 septembre, les deux galeries de l’Oeil ouvert à Paris exposent des sérigraphies de Chuck Sperry qui nous font voyager une bonne quarantaine d’année en arrière.

chuck_3

Les sérigraphies de Chuck Sperry, artiste reconnu dans le monde entier, transpirent allègrement les années 60/70 californiennes. Tous les codes de la culture Pop transpirent sur certaines de ses sérigraphies. On y découvre une utilisation de couleur très variée, une mise en avant de visages expressifs, très pulpeux et pour certains christiques, des fleurs un peu partout, un côté summer of love, limite psychédélique que nos parents ne renieraient pas. Le décor est planté, on y sent une certaine légèreté et une douceur de vivre quasi naïve.

chuck_5

Incontournable, Chuck Sperry est bien connu pour avoir collaboré sur des projets d’affiches de concert pour Bob Dylan, Joe Strummer, PJ Harvey, les Who, Joan Jett et d’autres grands groupes de rock.

chuck_2

Exceptionnellement, L’œil ouvert propose l’opportunité de s’initier à la technique de la sérigraphie avec Chuck Sperry le samedi 19 septembre ! Venez rencontrer l’artiste, créez et repartez avec votre tirage !

« Muses in Paris » Chuck Sperry aux galeries de L’oeil ouvert du 17 septembre au 11 octobre.
Sérigraphies sur bois : L’œil ouvert – Marais – 74, rue François Miron – 75004 Paris.
Sérigraphies sur papier : L’œil ouvert – République – 1, rue Lucien Sampaix – 75010 Paris.

Tags : Chuck Sperryl’Oeil ouvertMuses in ParispopRock'n'Roll
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse