close

Patrick MacNee, alias John Steed est mort

steed-601×456
Pas du tout cool la nouvelle, plutôt agaçante même. Il y a des acteurs qui ne devraient jamais disparaître. Laissez les en paix, ils ont fait le job : celui de nous scotcher devant notre écran de télévision afin de nous faire croire qu’ils pouvaient, avec des femmes qui assument et qui assurent, sauver le monde dans des endroits romanesques, avec une légèreté sans égale. La Classe quoi !

steed

Le célèbre interprète de l’agent très secret de la série Chapeau melon et bottes de cuir « The Avengers » est décédé à l’âge de 93 ans. Probablement que le nom de son personnage, John Steed, avait pris le pas sur sa réelle identité, tellement il sut rendre avec Diana Rigg la magnifique Emma Peel, cette série cultissime.

Chapeau melon et Bottes de cuir, série d’espionnage et de science-fiction, s’est spécialement fait connaître pour ses rôles féminins progressistes pour l’époque où les femmes étaient présentées en égales de Steed, bien dans leur peau, provocantes, intrépides et à la répartie acérée en plus d’être belles, élégantes et … sexy ! On peut citer, la première femme déterminée à ne pas se laisser dicter sa conduite, Honor Blackman. Ensuite il y a eu la fantasmante Emma Peel (incarnée par Diana Rigg), avec laquelle les dialogues étaient toujours pleins d’humour à double sens, puis Tara King (Linda Thorson) roulant aussi en Lotus et sa mythique jupe-culotte qui fit d’elle un sex-symbol. Leurs silhouettes en ombres chinoises à la fin du générique de la série sur une musique de Laurie Johnson, sont ancrées dans la mémoire collective.

Steed-MrsPeel

John Steed, alias Patrick MacNee, est la définition du parfait gentleman britannique avec un grand G. Une incarnation cool britannique. Dans la série, il adoptait un éternel costume trois pièces et son célèbre chapeau melon lui servait de bouclier contre les balles. Enfin, son parapluie était équipé d’un fine lame. Et comment oublier ses célèbres moyens de locomotion. Le flegmatique Steed ne conduit que des voitures de collection : une Vauxhall 30-98, une Hispano-Suiza, des Rolls Royce et enfin le fameux cabriolet Bentley 4,5 L de 1927. Il était sans conteste le personnage central de la série diffusée entre 1961 et 1969.

Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

2 Commentaires

  1. bon blog Web ! J’aime pleinement sa grande présence d’esprit et les articles sont sérieusement conçus. Je me demande comment je pourrais être averti dès qu’un différent poste a été rédigé. Je me deviens inscrit à votre flux, alors ça devrait être bon ! Bonne journée et à bientôt !

  2. bon blog Web ! J’aime vraiment sa grande lisibilité et les articles sont beaucoup rédigés. Je me demande de quelle façon dont je pourrais être avisé dès qu’un nouveau billet a été rédigé. Je me me trouve inscrit à votre flux, alors ça devrait être bon ! Bonne journée et à bientôt !

Ajouter une réponse