close

GRAND PRIX DE L'AGE D'OR : Une 51ème édition couronnée de succès

GPAD_2015_COPYRIGHT_PIERRE-YVES_RIOM-33-635×430
Petit retour à propos de la 51ème édition du Grand Prix de l’Age d’Or. On peut d’ores et déjà vous dire que ce fût un véritable festival.
GPAD_2015_COPYRIGHT_PIERRE-YVES_RIOM-33
Photo: PIERRE-YVES RIOM

Pourquoi un festival ? Sincèrement, pour réussir un événement à ciel ouvert, il faut un coup de pouce de la météo. Autant dire que celle-ci s’est montrée généreuse et gracieuse. Il faut aussi la présence d’un plateau exceptionnel, et là, il va sans dire que le spectacle a été assuré en piste avec 9 plateaux de bolides historiques d’exception en compétition : Classic Endurance Racing 1 & 2, Sixties’ Endurance, Trofeo Nastro Rosso, Heritage Touring Cup, U2TC, Historic Assocation 1 & 2 et F3 Nations Cup. Sans oublier les sessions de roulage ouvertes aux voitures de clubs. Show aérien également avec les voltiges d’un chasseur :  Hawker Seafury de la Royal Navy datant de 1949…

De plus, il faut que le public puisse avoir une approche sincère et authentique dans les paddocks. Et bien, chacun a eu accès à l’ensemble des voitures de course participant à l’évènement, ainsi qu’à leurs pilotes dont certains comme Emanuele Pirro ou encore Eric Hélary, anciens professionnels, qui comptent six victoires aux 24 Heures du Mans à eux deux. Avouez que ce n’est pas mal !

Photo : PIERRE-YVES RIOM
Photo : PIERRE-YVES RIOM

Allez, on pousse le bouchon un peu plus loin. Il faut que les spectateurs puissent également avoir le loisir de flâner et de décrocher un peu devant des boutiques. C’est gagné car de nombreux shops éphémères proposaient des affiches, des peintures, des vêtements, des accessoires, pièces détachées automobiles et même des motos anciennes. Alors pour celui qui était en en quête de l’objet rare, il était à la bonne adresse.

Mais un rassemblement comme celui-ci ne peut être parfait que grâce à la présence de nombreux véhicules anciens et de collection. Pari gagné, l’Age d’Or attendait 700 véhicules à travers les Clubs de marque. C’est plus de 800 voitures qui se sont réunies présentant ainsi un large éventail de la production automobile aux visiteurs. Certains en ont profité pour célébrer des anniversaires, à l’instar du Club Lotus France fêtant les 20 ans de l’Elise avec 80 voitures de la marque au rendez-vous.

Photo : PIERRE-YVES RIOM
Photo : PIERRE-YVES RIOM

Voilà, tout était réuni pour faire de cette 51ème édition du Grand Prix de l’Age d’Or l’une des plus réussies, comme en témoigne l’affluence en nette hausse des spectateurs sur l’ensemble du week-end. Attendus 10 000, ils vinrent 14 000. Cela confirme le succès de cet évènement en pleine renaissance.

Alors à l’année prochaine !

Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse