close

« Ring my bell » Anita Ward

Note-music

L’arme atomique d’une soirée disco réussie s’intitule « Ring my bell ». N’oubliez jamais que le disco est une aventure sexuelle ! Lisez plutôt la suite.

Anita_Ward

« Ring my bell » d’Anita Ward figure sur l’album Songs Of Love sorti en 1979. Si, à l’origine, ce titre était destiné à une jeune chanteuse de gospel, Stacy Lattisaw, qui avait 11 ans à cette époque, les paroles de la chanson furent revues afin que « Ring my bell » soit, disons le clairement, plus adulte et même plus sex. Il n’ y a qu’a reprendre les paroles et surtout lire les sous-entendus et là, nous avons une des plus grandes chansons à connotation sexuelle. Je vous rappelle que nous sommes en 1979 et le disco bat son plein. Prenons simplement le célèbre refrain « You can ring my be-e-ell, ring my bell » qui veut dire « sonnes moi les cloches » mais qui sous-entend  «Fait le jouir mon sexe de femme». Et lorsque ce refrain est répété un certain nombre de fois, il y a de quoi avoir des sueurs. Amusez-vous à traduire littéralement la chanson. Bon, allez je vais le faire pour vous…

Note musicJe suis contente que tu sois à la maison
Alors, je t’ai manqué ?
Je dirais que oui d’après ce regard dans tes yeux (regard
dans tes yeux, regard dans tes yeux)
Alors, repose-toi et relaxe-toi pendant que je m’occupe de
la vaisselle
Après toi et moi nous pourrons nous amuser
Fait le jouir mon sexe de femme, jouir mon sexe de femme  (*4)
La nuit débute seulement et elle est pleine de
possibilités
Alors allez, viens et lâches-toi
L’amour que j’ai pour toi, je le garde depuis si longtemps
Cette soirée était faite pour toi et moi

Fait le jouir mon sexe de femme, jouir mon sexe de femme
(sonner ma cloche) ding-dong-ding (*4)

Fait le jouir mon sexe de femme quand tu veux, où tu veux
Allez, allez, allez, allez, oww!
Fait le jouir mon sexe de femme, fait le jouir mon sexe de
femmeNote music

Ring My Bell d’Anita Ward est le seul tube de la carrière de cette chanteuse disco et elle n’aimait pas beaucoup cette chanson, au départ. Allez savoir pourquoi.

Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse