close
Django-1966-Sergio-Corbucci-308×456

C’est à croire que Quentin Tarantino a donné des idées ou plutôt inspiré les sociétés de production française Atlantique Production et italienne Cattleya. En effet, ces deux sociétés se sont associées pour la coproduction d’une série basée sur … Django !

Django-1966-Sergio-Corbucci

Mais leur choix d’adaptation s’est plutôt dirigé vers la version italienne réalisée par Sergio Corbucci en 1966. Django est un western spaghetti qui rencontra un succès phénoménal et gagna la réputation d’être l’un des westerns les plus violents jamais tournés. Le sujet : deux bandes rivales, celle du major confédéré Jackson et celle du Général mexicain Rodriguez, terrorisent un village à la frontière mexicaine. Arrive Django, un vagabond solitaire avec un cercueil…

Atlantique a acquis les droits, prévoit une première saison de 12 épisodes et souhaite en faire plusieurs. Django est décrit comme une ré-imagination du film de Corbucci, à propos d’une querelle avec un chef bandit.

Une question reste posée : reverrons-nous les beaux yeux de Franco Nero dans cette nouvelle série ? Nero est Django, le seul et le vrai. Il fait une apparition remarquée dans l’extraordinaire Django Unchained de Quentin Tarantino, sorti en 2012, un western hommage à son film le plus célèbre. Pour l’heure, aucune date et chaîne de diffusion ne sont  annoncées.

Si le temps vous semble long, n’hésitez pas à vous replonger dans les « Django » de Corbucci et de Tarantino. Dans la même veine je vous suggère « Le Grand Silence » encore un western spaghetti de Corbucci avec dans les rôles principaux Jean Louis Trintignant et « l’abominable » Klaus Kinski.

 

Tags : CattleyaDjangoFrançaise Atlantique ProductionQuentin TarantinoSergio CorbucciWestern Spaghetti
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse