close

David Bowie adapte « L’homme qui venait d’ailleurs » au théâtre

homme-ailleurs-1976-398×456

On n’était pas nombreux en 1976 à faire la queue devant les salles de cinéma qui diffusaient le film « L’homme qui venait d’ailleurs » réalisé par Nicolas Roeg, le même qui réalisa « Performance » (un gangster en cavale trouve refuge à Notting Hill chez l’étrange Turner, une rockstar droguée sur le déclin. Entre ces deux individus la fascination est mutuelle) avec Mick Jagger.

« L’homme qui venait d’ailleurs » est autant intrigant que passionnant. Cependant, il ne plaira pas à tout le monde en raison de l’approche artistique différente du tout venant.

homme-ailleurs-1976

Ce film de science-fiction va être adapté par Monsieur Bowie sur une scène de Broadway 40 ans plus tard. C’est à dire en …2015. David Bowie interprétait le rôle de Thomas Jerome Newton, énigmatique extra-terrestre venu sur terre à la recherche d’eau pour sa planète. On peut féliciter Nicolas Roeg pour le choix de Bowie tant l’identification entre le chanteur et le personnage semble parfaite. Le musicien aurait d’ailleurs dû composer la musique du film mais son travail musical non utilisé aurait servi aux albums Station To Station et Low dont les pochettes reprennent au passage des visuels du film.

C’est dans le plus grand secret que l’interprète de Life on Mars travaille depuis des années à l’adaptation théâtrale du roman « The Man who Fell To Earth »,publié en 1963 par Walter Tevis, dont était tiré le film.

La pièce nommée « Lazarus » a été écrite par David Bowie en collaboration avec l’écrivain irlandais Enda Walsh. L’histoire ne sera pas exactement celle du roman mais certains personnages seront conservés.

«Ce sera une pièce avec des personnages et des chansons – j’appelle cela du théâtre musical – mais je ne sais pas vraiment à quoi cela ressemblera, j’ai juste une foi immense en leur vision créative» a déclaré James C. Nicola, directeur artistique du New York Theater Workshop au New York Times. « Lazarus» sera jouée cet hiver au New York Theater Workshop. La production n’a pour l’instant pas donné de date précise. Dernier détail : David Robert Jones, vrai nom de David Bowie, a composé de nouvelles chansons pour cette occasion ainsi que « de nouveaux arrangements » d’anciens morceaux à lui. En revanche, ne vous attendez pas à voir Bowie sur scène.

Aujourd’hui, le film « L’homme qui venait d’ailleurs » est considéré comme une œuvre culte. Je vous engage vivement à le voir ou à le redécouvrir avant de décoller pour New York.

Tags : cinémaDavid BowiefilmL’homme qui venait d’ailleursNicolas RoegThéâtre
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

1 commentaire

Ajouter une réponse