close
Gainsbourg-Cinéma-456×456
Certaines oeuvres sont retrouvées pour le plus grand bonheur des fans et renforcent l’empreinte de celles-ci dans nos mémoires. La BO du film « Les Chemins de Katmandou » n’y échappe pas.

Gainsbourg-Cinéma

Qui se souvient du film « Les Chemins de Katmandou » ? Oeuvre réalisée par André Cayatte en 1969, dont René Barjavel en tira un roman. Probablement un certain nombre, mais qui se souvient que la musique était composée par Serge Gainsbourg et Jean Claude Vannier ? Vraisemblablement un petit nombre. Par bonheur, la BO du film qu’on croyait à jamais perdue, a été retrouvée par la fille de Jean Claude Vannier. Les enregistrements d’origine étaient enfouis dans une vieille valise. La bonne nouvelle : la bande originale des « Chemins de Katmandou » sera disponible à partir du 20 avril prochain. Depuis, les morceaux de la bande-son ont été remastérisés et numérisés pour qu’ils puissent paraître dans une anthologie de Serge Gainsbourg au cinéma. Fin avril, la collection Écoutez le cinéma proposera une version enrichie comprenant 5 CD du coffret Le cinéma de Serge Gainsbourg paru en 2002. Diffusée à l’époque en triple CD, cette anthologie regroupait les bandes originales cosignées par Alain Goraguer (L’eau à la bouche), Michel Colombier (Le pacha) et Jean-Claude Vannier (La horse). Cette nouvelle version sera réalisée à partir des bandes 24 pistes.

Histoire  « Les Chemins de Katmandou » : Parti au Népal à recherche de son père, Olivier fait la connaissance de Jane, dont il tombe amoureux. Mais cette jolie hippie sombre dans la drogue. Olivier est prêt à tout pour la sauver de cet enfer.

Tags : André CayatteJean Claude VannierLes Chemins de KatmandouRené BarjavelSerge Gainsbourg
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse