close
Ethan_Hawke-635×421
Le casting des sept mercenaires se précise… encore trois manquent à l’appel ! 14 ans après « Training Day, » le réalisateur Antoine Fuqua réunit Denzel Washington et Ethan Hawke pour son remake.

Ethan_Hawke

Monsieur vintage ou plutôt Madame vintage vous relatait, il y a quelques mois, le remake des 7 mercenaires. Pour ceux qui ont la mémoire un peu opaque, dans les 7 mercenaires, western réalisé en 1960 par John Sturges, une bande d’américains est engagée par des paysans mexicains pour défendre leur maison des banditos. Au casting de celui-ci, on retrouvait une équipe ô combien prestigieuse : Yul Brynner, Steve McQueen, Charles Bronson, James Coburn, Robert Vaughn, Brad Dexter, Horst Bucholz et Eli Wallach. Vous voyez, que du lourd !

Aujourd’hui, pour ce remake qui sera réalisé par Antoine Fuqua, à qui on doit l’énorme Training day et plus récemment The Equalizer, on retrouvera, son acteur fétiche Denzel Washington dans un des rôles principaux et Ethan Hawke. En effet, ce dernier est actuellement en négociation avec les studios pour jouer dans le film de Fuqua. On ne sait pas encore quel rôle lui reviendra. Bon, si on compte, cela fait deux, mais on sait déjà que deux jeunes loups ont déjà signé : Chris Pratt (Les Gardiens de la Galaxie) et Haley Benett (Untitled Terrence Malick Project ). Il ne reste donc plus que trois mercenaires à trouver pour le long-métrage.

Le premier film « 7 mercenaires » est lui-même un remake d’un monument du cinéma japonais « Les Sept Samouraïs ». Un an de tournage, 3h26 de film et un culte pour l’éternité ! Le film, d’Akira Kurosawa, remporte le Lion d’argent à Venise en 1954.

Crédit photo : Nicolas Genin 

Tags : Antoine FuquaBrad DexterCharles BronsonDenzel WashingtonEli WallachEthan HawkeHorst BucholzJames CoburnLes Sept MercenairesRobert VaughnSteve McqueenYul Brynner
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse