close
0-19

Cette chanson américaine est totalement représentative du groove « soft rock » made in USA qui va être servi avec plus ou moins de bonheur tout au long des années 80.

Sorti en 1979, « Ride like a wind » est issu du premier album « Christopher Cross«  du chanteur Texan. L’album cartonne immédiatement aux States. En 1981, il récolte cinq Grammy Awards. Il comporte plusieurs titres qui vont devenir des tubes : « Sailing » n° 1 des charts US, suivi de « Never Be The Same » et « Say You’ll Be Mine ». Quant à «Ride like a wind » qui nous occupe aujourd’hui, il se classera n° 2.

Il s’agit d’une balade rock basée sur un riff de clavier, chantée par l’excellente voix de Cross qui, pour l’occasion, a convoqué le gratin des « requins » de studios californiens : Michael McDonald des Doobie Brother/ vocal et Larry Carlton /Guitare. Ces deux là travailleront également avec Steely Dan, un des grands groupes US du moment ; Nicolette Larson est aussi de la partie en qualité de choriste.

Le titre ne choisit jamais son style : entre balade et rock, il est très « middle of the road » comme on dit à l’époque. Soutenu d’un bout à l’autre par des percussions plutôt bien vues, «Ride like a wind » est dansant comme le public du samedi soir l’apprécie, avec une montée progressive de cuivres, une section de cordes au deuxième plan et un chorus de guitare en fin de parcours. Ce n’est pas « disco » mais…

Aujourd’hui, cela reste très agréable à écouter et rappellera j’en suis sûr pas mal de souvenirs à certains…

Tags : années 80Christopher CrossDoobie BrotherGrammy AwardsLarry CarltonMichael McDonaldNicolette LarsonRide like à windsoft rockSteely Dan
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

2 Commentaires

Ajouter une réponse