close

Claude François, Brigitte Bardot et Serge Gainsbourg aux enchères à Drouot

Claude_François-635×357
Cet après-midi, la météo sur Paris n’est pas aussi printanière qu’on pouvait l’imaginer. Alors Monsieur Vintage vous propose de faire un saut à l’hôtel des ventes de Drouot. Des grands noms de la variété et de la chanson française seront célébrés à travers des objets mythiques lors de la vente événement.

La vente annuelle consacrée à la chanson et au cinéma aura lieu ce samedi 21 mars. C’est à l’hôtel des ventes de Drouot que cette vente aux enchères se déroulera.

Claude_François

Des costumes de scène, objets personnels d’artistes, disques d’or, bandes originales inédites de concert, affiches originales, photos dédicacées etc. seront mis à l’encan. Les fans pourront suivre leurs idoles, présentées par ordre alphabétique, de Brigitte Bardot à Charles Trénet en passant par Gilbert Bécaud, Sidney Bechet, Georges Brassens, Jacques Brel, Jean Ferrat, Claude François, Serge Gainsbourg, Johnny Hallyday ou Luis Mariano.

Plus de 300 lots seront mis en enchères dans l’après-midi pour un montant total qu’on peut estimer à 500.000 euros. Parmi ces lots, le dernier costume de scène de Claude François, un blouson de cuir qui a été posé sur les épaules de  Johnny Hallyday, une vidéo de 2 minutes 30 de Brigitte Bardot réalisée entre 1950 et 1952 par Marc Allégret, une paire de lunettes dédicacée de Michel Polnareff, des chaussures de Serge Gainsbourg. Mais le clou de cette vente peut venir des deux tronçons d’escalier de la Tour Eiffel qui appartiennent au chanteur Guy Béart, sachant que chaque tronçon est estimé entre 80 000 € et 100 000 € . Cet après-midi sera le moment de faire son plein de souvenirs…

Vente aux enchères publiques – Hôtel Drouot – Salle 5 :
Samedi 21 mars 2015, à 14 h

Crédit  photos : Flickr

 

Tags : Brigitte BardotClaude FrançoisDrouotSerge Gainsbourg
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse