close
Kingsman-342×456
Ce film bourré de références pop nous rappelle ce que James Bond a perdu en superbe ! Ce n’est pas si grave, Kingsman a probablement ouvert une brèche à une nouvelle saga.

Kingsman

Je sais que je devrais commencer par l’histoire, puis vous parler des comédiens, ensuite vous donner mon avis et terminer par une conclusion. Et bien non je vais d’abord commencer par le comédien Colin Firth, incarnation on ne peut plus chic du fameux flegme britannique.

Colin Firth, dans cette nouvelle comédie déjantée, prend tout son petit monde à contre-pied. Et quel pied ! Campant en général des rôles plutôt sérieux : roi, homosexuel, gendre idéal, amant, pince-sans-rire ou père responsable, il est devenu devant la caméra de Matthew Vaughn un personnage de comédie d’envergure « so british » et chic . Le costard de dandy et d’agent secret lui va sur mesure ! Voir Colin Firth casser du méchant avec flegme et manipuler des gadgets sans encombre, c’est succulent. Il utilise différents instruments, parfois simultanément : couteaux, parapluies, livres, etc. Lorsqu’il manipule une arme, autant dire que lorsqu’il appuie sur la gâchette, le comédien ne cligne jamais des yeux, il est froid. Colin Firth fait trembler ses adversaires avec la classe d’un lord. Impossible de ne pas entrevoir dans ce film décalé, pop et in, un clin d’œil à James Bond, Austin Powers et autres séries anglaises cultes.

Colin Firth c’est la révélation. Tous les personnages de cette belle farce flirtent avec l’absurdité et c’est savoureux. Par exemple, écouter un immense Samuel L. Jackson qui zozotte, on frôle l’apoplexie et je ne vous dit pas tout. Ce film ne serait pas complètement « british » sans la présence de l’élégance made in UK et du joyau de la couronne britannique, Sir Michel Caine, qui campe Arthur le roi des Kingsmen.

L’histoire
Kingsman, l’élite du renseignement britannique en costumes trois pièces, est à la recherche de sang neuf. Pour recruter leur nouvel agent secret, elle doit faire subir un entrainement de haut vol à de jeunes privilégiés aspirant au job rêvé. L’un d’eux semble être le candidat « imparfaitement idéal » : un jeune homme impertinent de la banlieue londonienne nommé Eggsy. Ces super-espions parviendront-ils à contrer la terrible menace que fait peser sur le monde l’esprit torturé du criminel Richmond Valentine, génie de la technologie ?

Matthew Vaughn « le réal » : Ses faits d’arme, c’est simple,Vaughn  a été aux commandes de deux « Kick-Ass », sur les préquelles de la saga « X-Men » et bientôt « Les Quatre Fantastiques », alors super-héros et anti-héros il connaît bien. Autant dire que la machine à « tuer » il la maitrise sans pitié. Alors croyez-moi, dans Kingsman, son goût prononcé pour la violence fun et décomplexée est omniprésent.

Kingsman : Services secrets… jubilatoire, ce film est une bonne claque. Tout est réuni, interprétation, action, humour, effets spéciaux et générosité. Probablement déjà culte !

  • Réalisateur : Matthew Vaughn
  • Acteurs : Colin Firth, Michel Caine, Taron Egerton, Samuel L. Jackson
  • Genre : Comédie, Action, Espionnage
  • Date de sortie : 18 février 2015
  • Durée : 2h09mn
Tags : cinémaColin FirthJames BondKingsmanMichel CaineSamuel L. JacksonTaron Egerton
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse