close

Harley-Davidson invite les motards du monde entier à participer au développement de son modèle électrique

HD_ÉLECTRIQUE_2-1267×713
L’histoire de Harley-Davidson démontre sa perpétuelle quête à l’innovation, sur le plan de la performance et de la fiabilité, avoir toujours un train d’avance et être précurseur sur des nouvelles technologies. Depuis quelques années, la marque de Milwaukee pose des pions sur une nouvelle philosophie, celle des motos électriques. Mais mieux encore, aujourd’hui avec le projet Livewire, Harley-Davidson s’adresse aux gens qui aiment la moto et également aux autres personnes qui s’intéressent aux possibilités offertes par cette technologie du futur.

HD_ÉLECTRIQUE_2

Vous désirez participer à un vrai projet ? Vous souhaitez être moteur d’une aventure d’envergure ? Harley-Davidson vous propose de participer au développement de son premier modèle électrique. Ce projet intitulé « Livewire » se déploie à l’international et invite tous les motards du monde entier à y contribuer à l’occasion de « l’Experience Tour » organisé par le constructeur de motos américaines.

Les faits : des clients sélectionnés en Asie, en Europe, au Canada et aux États-Unis auront l’opportunité cette année de rouler, d’apporter leur avis sur la moto et de participer au développement de ce nouveau modèle.

«Le Projet LiveWire renouvelle les attentes suscitées par une moto Harley-Davidson» déclare Mark-Hans Richer, le responsable marketing d’Harley-Davidson.  » La première phase de l’Experience tour du Projet LiveWire a permis de récolter des retours importants sur les caractéristiques et les sensations attendues sur une moto électrique Harley-Davidson. Cette année, nous étendons ce dispositif dans le monde entier pour obtenir des informations encore plus pertinentes de la part des motards et pour déterminer le devenir de cette technologie d’exception. »

L’Experience tour du Projet LiveWire convie des clients à rouler, à découvrir l’histoire de la moto et à exprimer leur avis. En 2014, plus de 15 000 clients ont donné leur avis sur le Projet LiveWire, dont plus de 6 800 prenant part à des essais, à l’occasion des 30 étapes organisées aux États-Unis et d’un événement initié à Miami spécialement dédié à la clientèle latino-américaine.

Les faits marquants de ce tour 2015 déclinés dans huit pays sur trois continents : des essais destinés à la presse et à des clients invités sur le circuit international de Sepang en Malaisie du 25 février au 4 mars. Un concours permet aux motards européens de figurer parmi les 1 000 premiers à rouler sur le Projet LiveWire à l’occasion d’un des cinq événements organisés au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, en Italie et aux Pays-Bas de mai à août. Pour la France, les essais sont prévus les Samedi 27 juin et Dimanche 28 juin 2015.

« Nous prenons en compte ce que nos clients estiment être le plus important » rajoute Mark-Hans Richer. « Parce que la technologie des véhicules électriques évolue très rapidement, nous sommes particulièrement sensibles aux retours exprimés par les motards pendant l’Experience tour qui nous permettent de définir les clés du succès sur ce marché. »

Saluons l’initiative de ce grand constructeur. Monsieur Vintage aime la moto électrique et apprécie à sa juste valeur le positionnement des constructeurs qui proposent un projet industriel vers lequel les attentes sont aujourd’hui les plus fortes. On y arrive… Les industriels, l’État et plus récemment le grand public, envisagent ce mode de propulsion comme la solution du futur.

Les passionnés pourront découvrir le Projet LiveWire sur projectlivewire.com.

Tags : Experience tourHARLEY DAVIDSONmotomoto électriqueprojet Livewire
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse