close
bladerunner-635×357
Blade Runner 2 répondra t-il aux attentes des fans de ce film culte ? Une chose est sûre, Harisson Ford endossera une nouvelle fois le costume de Rick Deckard.

bladerunner

Philip K. Dick, se réjouirait d’apprendre que son roman « Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques », dont le mythique Blade runner est librement inspiré aura une suite. le long-métrage sorti en 1982 et réalisé par Ridley Scott nous plonge dans un Los Angeles futuriste où des robots humanoïdes très perfectionnés se font passer pour des humains.

Blade runner 2 qui débutera en 2016 sera réalisé par le Canadien Denis Villeneuve à qui l’on doit « prisoners » tandis que Ridley Scott se concentrera sur la production. Mais une chose est certaine aujourd’hui et c’est officiel, Harrison Ford reprendra son rôle de Rick Deckard. Mais Scott n’a pas révélé à quel point Ford sera impliqué dans le projet.

Le script a déjà été écrit ;  il est signé Michael Green et Hampton Fancher (qui avait co-écrit le scénario du premier) sur une idée de Fancher et Ridley ScottL’histoire se déroulera plusieurs décennies après les évènements qui ont conclu le film de 1982. Andrew Kosove et Broderick Johnson d’Alcon Entertainment ont déclaré : « Hampton et Michael, avec Ridley Scott, ont créé une suite unique et fidèle à l’un des films les plus acclamés de tous les temps et on ne peut être plus ravis de travailler avec cette formidable équipe ».

De mon côté, j’aurais un regret : l’absence du réplicant Roy Batty interprété par le génial Rutger Hauer. Je sais, il meurt dans le premier volet en déclarant : «Tous ces moments seront perdus dans le temps, comme des larmes dans la pluie. Il est temps de mourir». Il aurait pu dire cette phrase de Victor Hugo « Puisqu’il faut être grand pour mourir, je me lève »

Tags : Blade RunnerBlade Runner 2Harrison FordPhilip K. DickRidley ScottRutger Hauer
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse