close

Des photos inédites de la seconde guerre mondiale retrouvées

rescued-world-war-ii-photos-635×424

Il existe des gens dont le métier ou plutôt la passion est d’acheter des pellicules photos argentiques qui n’ont jamais été développées, afin probablement d’y découvrir des trésors ou certaines réponses à des questions. Levi Bettweiser, photographe de profession, n’hésite pas à parcourir le monde afin de dénicher ou d’acheter aux enchères ces fameuses pellicules.

Pour leur redonner une vie, il a créé le « Rescued Film Project », pour développer et exposer en ligne des pellicules trouvées un peu partout dans le monde.

rescued-world-war-ii-photos

Sa dernière histoire en date remonte à 2014. Il a acheté pas moins de 31 pellicules photos non développées dans une vente aux enchères dans l’Ohio.

Tenez-vous bien, en développant ces pellicules de l’oubli dans sa salle de bains et dans le lavabo de sa cuisine, Levi Bettweiser eut l’énorme surprise d’y découvrir des photos prises par un soldat américain inconnu pendant la Seconde Guerre mondiale. Ces pellicules étaient toutes étiquetées (Boston Harbor, Lucky Strike Beach, France, etc).

rescued-world-war-ii-photos-1

Levi Bettweiser : « Lorsque je sors la photo du bac de développement, je suis la première personne qui l’ait jamais regardée. Ces images n’ont jamais été des objets de plaisir ni de souvenir. Et ça leur donne d’autant plus de poids. C’est le but du « Rescued Film Project » : de sauver le plus d’images possibles, avant qu’elles n’aient toutes disparu. »

Dans la vidéo, défilent plusieurs de ces images, qui accèdent au regard pour la première fois.

Undeveloped World War II Film Discovered from The Rescued Film Project on Vimeo.

Tags : guerre mondialeLevi BettweiserphotosRescued Film Project
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse