close
no thumb

Deux ans après leur show au Zénith de Paris, les membres de Deep Purple reviendront à nouveau à La Villette pour un concert unique prévu le mercredi 11 novembre 2015 !  A priori rien ne les arrête. Certains diront que les papys font de la résistance, mais le groupe continue à enchaîner des tournées de folie !

Deep Purple, qui reçoit un respect incontestable et se trouve souvent cité comme référence par ses descendants, est  considéré comme l’une des figures de proue du mouvement hard rock. Les cinq membres de la formation britannique nous feront donc l’honneur de remonter une fois encore sur cette scène.

Il faut savoir que Deep Purple ose certaines curiosités, comme celle d’enregistrer et de tourner avec un orchestre classique, comme il l’avait déjà fait en… 1970 ! Quoi qu’il en soit, beaucoup peuvent prendre une leçon d’histoire et de persévérance en regardant le chemin parcouru par ce groupe. Il faut revenir à la fin des années 60 pour comprendre la démarche des cinq britanniques. On est alors en pleine vague psychédélique avec une faune d’artistes bien perchée. La formation anglaise va donner une réponse puissante à ce qui se fait habituellement, en injectant une guitare plus dure (celle de Ritchie Blackmore) et un chant engagé, avec des montées de gamme et des poussées dans les aigus. Ce sera la marque de fabrique de Deep Purple.

Deep Purple, fondé en 1968, par  Jon Lord (1941 – 2012) a toujours été constitué de cinq musiciens avec un chanteur, un guitariste, un claviériste, un batteur et un bassiste. Mais au gré des années, des aléas de la vie et de son évolution, le groupe va connaître différentes constitutions. On peut tout de même statuer sur le fait que les éléments caractéristiques du son de Deep Purple durant la majeure partie de son existence sont la guitare de Ritchie Blackmore et l’orgue Hammond de Jon Lord. Les formations qu’on retiendra davantage est celles plus communément appelées les « MARK », dont les plus charismatiques MK II et MK III. Deep Purple se démarque essentiellement par la virtuosité de ses membres, surtout en ce qui concerne la MARK II (1969-1973) composée de Jon Lord (clavier), Ritchie Blackmore surnommé « the men in black », Roger Glover bassiste , Ian Paice à la batterie et l’incroyable chanteur Ian Gillan . Cette formation sera à son apogée grâce à la sortie d’albums références comme « In Rock » avec les morceaux « Speed King » et «Child in Time », mais aussi « Fireball », avec notamment le single « Strange kind of woman » sans oublier, bien sûr, la sortie de « Machine Head » en 1972 et des titres devenus de véritables tubes tels que « Highway Star », « Lazy », et surtout « Smoke on the Water » ! Le groupe a connu plusieurs formations (8 au total).

Surtout ne bouder pas votre plaisir d’entendre un groupe mythique  et réservez des maintenant vos places. Mon petit doigt me dit qu’il faut faire vite !

Tags : Deep purpleJon LordLa VilletteRitchie Blackmoresmoke on the waterZénith de Paris
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse