close
no thumb

Le chien américain superstar découvert dans les années 50 dans la bande-dessinée « Peanuts » prépare son grand retour. 

Si on vous dit Charlie Brown, Sally et l’oiseau Woodstock, il nous manque qui ? Gagné, Snoopy. Pour le plus grand bonheur de tous, Snoopy et ses compagnons reviennent dès le 9 novembre à la télévision, en l’occurrence sur France 3. Le chien préféré des américains avait quitté les médias en 2000, l’année du décès de son créateur américain Charles Schulz. La grande particularité est que la série est intégralement réalisée en France. C’est Normaal Animation, une société de production française installée à Angoulême, qui a décroché le « gros lot ». Ce studio a été choisi pour faire revivre le célèbre chien, né en 1950 aux Etats-Unis, au nez et à la barbe de nombreux producteurs étrangers. Attention, ce n’est pas non plus un hasard car Normaal Animation, à travers son pôle image, s’impose comme le leader mondial dans le domaine. Cerise sur le gâteau : ce n’est pas moins de 500 épisodes qui seront distribués dans plus de 150 pays… Y compris aux États-Unis ! wouaf wouaf…

Pour ceux qui auraient manqué le début, Charlie Brown et son chien Snoopy sont les personnages principaux. Charlie Brown est un petit garçon malchanceux, maladroit et déprimé. Le personnage est le « loser » de la série et rate tout ce qu’il entreprend : il n’arrive pas à faire décoller son cerf-volant, n’arrive pas à jouer au baseball, n’a aucun succès auprès des filles… Malgré cela, il s’obstine toujours à faire ce qu’il désire.

Dès le dimanche 9 novembre 2014, France 3 diffusera la série « Peanuts » dans l’émission pour enfants « Ludo » à 11h.

Tags : Charlie BrownLe retour de Snoopy made in FranceLudoPeanutsSallySnoopy
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse