close

James Bond : Blofeld, le chef du SPECTRE pourrait enfin revenir

Blofeld-635×268

On en parle mais ce n’est pas encore dans la boîte ! Selon le Daily Mail, l’immense acteur autrichien Christoph Waltz pourrait revêtir l’habit du plus dangereux adversaire de James Bond dans le 24ème volet de la série.

James Bond aurait trouvé son nouveau Blofeld, en la personne du comédien autrichien Christoph Waltz. L’écrire, c’est une évidence ! Comment ne pas y avoir pensé avant ?

Qui est Blofeld ? Ernst Stavro Blofeld est un personnage culte inventé par Ian Flemming. Blofeld, redoutable adversaire de 007, est redouté, coriace et machiavélique. L’homme est précieux, délicat mais cruel… Ne jamais s’y fier. Il est l’ennemi incontestable de James Bond : le chef suprême du Spectre (service pour le terrorisme, l’espionnage, le contre-espionnage, la rétorsion, l’extorsion…). Tout un programme ! Blofeld va enfin pouvoir réintégrer la franchise James Bond, après 32 ans d’absence.

Blofeld

Précédemment, Blofeld vivait sous les traits des acteurs Donald Pleasance, Telly Savalas (Kojak) et Max Von Sydow. Souvent, la caméra daignait le présenter totalement. Il était le mystère en costard gris type Cardin, une bague au doigt caressant tendrement un chat blanc.

Si la rumeur se confirme, Christoph Waltz aurait le grand privilège de reprendre le personnage de Blofeld. Pourquoi Waltz serait-il parfait ? Souvenez vous de sa performance dans le rôle du Colonel autrichien sadique, Hans Landa, dans «Inglourious Basterds» de Tarantino et son interprétation de tortionnaire maltraitant les animaux comme les êtres humains dans « de l’eau pour les éléphants ». Waltz c’est du lourd … Mais Bond aussi.

On sera rapidement fixé puisque le tournage de BOND 24  devrait débuter le 6 décembre prochain. Patience…

Tags : BlofeldBOND 24Christoph WaltzErnst Stavro BlofeldIan FlemmingJames Bond
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse