close

Elvis Pres­ley : son premier enre­gis­tre­ment à vendre !

no thumb

Pour la deuxième fois de l’histoire, une vente aux enchères des objets d’Elvis Pres­ley va avoir lieu dans sa maison du Tennes­see.

C’est la loi des séries  pour Elvis Presley. Le King fait encore parler de lui. S’il pouvait encore chanter… Bref, je crois que je rêve !

Pas plus tard que mercredi dernier, c’est une sérigraphie de Warhol de 1963 intitulée « Triple Elvis » qui a défrayé la chronique par son prix de vente record : 81,925 millions de dollars en six minutes d’enchères. Le 8 janvier 2015, Elvis Presley aurait eu 80 ans. Cette date a été choisie pour le déroulement d’une nouvelle vente aux enchères. Plus de 60 objets ayant appartenu au chanteur de « Jailhouse Rock » seront proposés par des collectionneurs. Cette vente se déroulera à Graceland, située au 3764 Elvis Presley Boulevard,  propriété légendaire d’Elvis à Memphis, dans l’état du Tennessee. Si on fait le tri dans ces objets en vente, on découvre le tout premier disque d’Elvis Presley, enregistré pour sa mère qui n’a jamais pu l’entendre faute de disposer d’un tourne-disque. Elvis  Presley avait 18 ans en 1953 quand il a enregistré aux Sun Studios de Memphis un tube des années 1940, « My Happiness« , sur un 78 tours pour l’offrir à sa mère. Si on fouille encore plus loin, sachez que son premier permis de conduire délivré en 1952 sera lui aussi proposé pendant cette vente.

Elvis Presley, qui est décédé le 16 aout 1977 à l’âge de 42 ans est le plus important vendeur de disques à travers le monde. On lui attribue un chiffre supérieur au milliard, juste devant les Beatles.

Tags : Elvis Pres­leyGracelandJailhouse RockLe KingMemphisMy Happinessrock
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

Ajouter une réponse