close

Redécouvrez des années de souvenirs en faisant numériser vos "diapos"

Diapos_2-608×456

Voilà encore une bonne idée : cette fois-ci, c’est la société Kubosphère, start-up parisienne créée en 2010, qui décroche nos « vintages » félicitations.

Kubosphère qu’est-ce ?  Cette jeune société transfère vos souvenirs sur clé USB, DVD ou disque dur. Pour être plus précis, vous redécouvrez vos diapos, vos négatifs, vos photos, vos k7 vidéo et vos films super8 sur votre ordinateur, votre TV ou votre tablette !

Les années 60/70 ont été une période fertile à l’utilisation de la diapositive. Combien de familles ont organisé des soirées « diapos » ? C’était toujours l’occasion de se réunir et de se rappeler de bons souvenirs. Aujourd’hui ce n’est pas moi qui vous apprendra que le numérique a fait sa révolution et si certains aficionados travaillent toujours avec l’argentique, autant dire que la «diapo» fait presque figure de fossile. Si une bonne partie de vos souvenirs sont toujours sur morceau de film inversible, vous apprécierez un transfert en numérique sur le support de votre choix. C’est un choc émotionnel assuré, et cela permet en plus de sauvegarder tous vos souvenirs pour les futures générations!

Diapos_2

Entreprise-citoyenne

Kubosphère compte actuellement 8 collaborateurs et a fait le choix, dès sa création, de s’installer en plein milieu de la cité des 4000, à la Courneuve (région parisienne), pour y développer l’emploi. De l’aveu du président de cette entreprise « Nous croyons à l’entreprise-citoyenne, engagée sur son territoire, et nous pensons que préserver tous les souvenirs qui témoignent de l’histoire de chacun, de chaque famille, est quelque chose de capital».

La société Kubosphère a numérisé à ce jour plus de 2 millions de photos de clients partout en France, et ce chiffre ne cesse d’augmenter!

Tags : clé USBdiaposDVDnumérisationphotos
Claude

L’auteur Claude

Clod, 170 cm sur 70 kilos. Mes pieds s’installent en général dans des baskets ou de temps en temps dans des boots. Mon corps se drape d’un jean étroit du bas (le Chino fait son apparition) et de t-shirt émanant de pays étrangers rapportés en général par mes deux filles. Ma vie s’articule autour du partage et de l’échange. J’aime bien m’entendre dire « je fais ce je veux… », même si ce n’est pas vrai. Je suis un fondu de musique, de culture, de moto, de rencontres, de belles histoires et après de plein d’autres choses !

1 commentaire

Ajouter une réponse